twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Sénégal peut réussir le passage à la télévision numérique avant 2015

mardi 24 mai 2011

Le Sénégal peut réussir son passage de la télévision analogique au numérique avant la date limite de 2015, a estimé mardi, Malick Ndiaye, coordonnateur du Comité national pour le passage de l’audiovisuel analogique au numérique du Sénégal (CNN).

‘’Nous avons un agenda qui doit nous permettre de réaliser ce passage-là avant la date fixée en 2015. Le comité national est en train de travailler là-dessus’’, a-t-il notamment dit.

Selon Malick Ndiaye, ’’environ 120 experts sénégalais des domaines de l’audiovisuel, des télécommunications, des TIC, du droit sont en train de travailler sur le projet de passage de l’analogie au numérique qui sera soumis au gouvernement’’.

Le coordonnateur du CNN s’exprimait à l’ouverture du séminaire de deux jours sur ‘’La dimension juridique et économique du passage au numérique du secteur de l’audiovisuel’’.

Des experts juridiques et économiques, des professionnels de l’audiovisuel public et privé, des autorités de régulation ainsi que différents autres acteurs des technologies de l’information et de la communication sénégalais participent à ce séminaire qui bénéficie du soutien de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).

’’L’impact du passage de l’analogie au numérique est énorme. Il y a un impact juridique, technique et au niveau des populations. Les télévisions qui devront permettre de regarder ces nouveaux programmes doivent être adaptées avec des boitiers’’, a expliqué Malick Ndiaye.

Pour cela, a t-il il indiqué ’’on devrait outiller les populations pour acquérir ces nouveaux équipements’’. ‘’Avant, on utilisait une fréquence pour une télévision. Aujourd’hui, avec le numérique c’est une fréquence pour plusieurs télévisions. Ça signifie que plusieurs télévisions vont partager les mêmes ressources de fréquences’’, a noté le coordonnateur du CNN.

Le gouvernement sénégalais a mis en place un Comité national pour le passage de l’audiovisuel analogique au numérique (CNN), impliquant les structures audiovisuelles, les acteurs des télécommunications, d’Internet et de l’informatique, les autorités de régulation, les pouvoirs publics et les populations.

(Source : APS, 24 mai 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)