twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Sénégal et les Pays-Bas partageront leur expertise dans la cybersécurité

vendredi 8 avril 2016

Le Sénégal et les Pays-Bas ont entamé, le 08 avril 2016, le partage des meilleures pratiques en matière de sensibilisation sur la cyber-sécurité. Au cours de la conférence de presse organisée pour annoncer leur partenariat auquel est associé le Global Forum sur la Cyber Expertise (GFCE), Malick Ndiaye, le directeur de cabinet du ministre des Postes et des Télécommunications du Sénégal, a expliqué qu’ « il est important de partager des pratiques nationales et régionales, le renforcement des capacités et l’intégration de la cybersécurité dans le contexte national », marqué par la recrudescence d’actes criminels via Internet.

Aux côtés de Malick Ndiaye, Theo Peters, l’ambassadeur des Pays-Bas au Sénégal, a indiqué qu’à travers le partage de meilleures pratiques, son pays soutiendra le Sénégal dans ses efforts de développement d’une stratégie nationale en matière de cybersécurité. « Nous espérons, avec cette collaboration, soutenir le développement de la politique, des programmes et des approches pour faciliter la communication intersectorielle », a précisé Theo Peters.

La collaboration entamée par le Sénégal et les Pays-Bas, en matière de cybersécurité, intervient cinq jours avant la rencontre régionale sur la cybersécurité, prévue du 12 au 13 avril 2016 à Dakar, sous le thème « Sensibilisation et Retour d’Expériences ». L’évènement, auquel prendront part une centaine d’experts du monde entier, permettra d’identifier les priorités dans la sensibilisation sur la cybersécurité dans la région de l’Afrique de l’Ouest ; d’examiner les défis et les expériences acquises ; de soutenir l’élaboration de politiques, programmes et approches de sensibilisation sur la cybersécurité.

Les Pays-Bas représentent le deuxième pays avec lequel le Sénégal s’allie dans la cybersécurité depuis le début de l’année. En mars 2016, lors de la 3ème édition des « Security Days », le forum dédié à la sécurité informatique qui s’était tenu à Dakar au Sénégal du 15 au 16 mars 2016, le Sénégal s’était associé à la France, à travers la collaboration entre l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) du Sénégal et son pendant français, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI).

(Source : Agence Ecofin, 8 avril 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)