twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Sénégal adhère au projet Coselearn pour développer l’enseignement à distance

jeudi 16 juin 2011

Le ministre de l’Enseignement prescolaire, élémentaire, moyen, secondaire et des Langues nationales, Kalidou Diallo, a paraphé avec Bernard Comby, président de Widdo et du programme Coselearn, par ailleurs ancien ministre de l’Education suisse, une convention pour la promotion de l’éducation et de la formation par le biais des Technologies de l’information et de la communication. La signature de cette convention a eu lieu en marge d’une effectuée, hier, par M. Comby. Selon ce dernier, le programme va lutter contre la fracture numérique, d’une part, et pour la promotion de la qualité dans l’éducation par le biais des TIC, d’autre part. En effet, dans le cadre du second Programme décennal de l’éducation et de la formation, couvrant la période 2010-2020, le Sénégal est résolument orienté vers un relèvement de la qualité de l’éducation. Ce qui passe inéluctablement par une bonne formation des enseignants par le biais des TIC. ’L’introduction des TIC dans l’enseignement au Sénégal revêt, dans ce contexte, divers enjeux qui se situent au niveau de la formation de nouvelles générations armées pour faire face aux défis du nouveau siècle, mais aussi préparer votre pays à prendre en charge les profondes mutations que vont engendrer l’économie de la connaissance’, a estimé Bernard Comby.

Selon ce dernier, l’intégration des TIC dans les enseignements et apprentissages repose sur une stratégie qui se situe à trois niveaux, à savoir : l’équipement des diverses structures de l’éducation en matériel informatique et en infrastructures de réseau ; la formation des différents acteurs de l’éducation (enseignants, formateurs, apprenants, personnels administratifs) aux TIC et la production de ressources pédagogiques numériques et leur diffusion selon les modalités adéquates et la gestion des dispositifs. ‘La production de ressources pédagogiques endogènes de qualité devient, non seulement, un enjeu de souveraineté nationale, mais constitue la voie qui permettra à notre pays de se positionner dans le marché de l’économie de la connaissance’, soutient-il.

Au Sénégal, il s’agira, à travers le programme Coselearn, de former des ressources humaines pour le développement endogène et l’implantation d’environnements d’enseignement virtuels et de partage dans les Centres régionaux de formation des enseignants dont la Direction de la formation et de la communication du ministère de l’Education assurera la fédération des actions et leur capitalisation.

Le ministre de l’Education, Kalidou Diallo a invité les universités sénégalaises, les instituts et les entreprises à adhérer à la Fédération Coselearn, à des conditions extrêmement avantageuses pour les partenaires du programme. ‘Les activités du Programme Coselearn constituent indéniablement un socle précieux de ressources et de compétences techniques et pédagogiques au service de la croissance, de la démocratie et du développement durable’, croit savoir Kalidou Diallo.A noter que le Programme Coselearn est soutenu par la Coopération suisse.Il concerne 10 pays, dont le Sénégal, et quelque 120 universités partenaires.

Mamadou Sarr

(Source : Wal Fadjri, 16 juin 2011)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)