twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Sénégal accueille « Blackberry »

vendredi 29 juin 2007

Après quelques petits problèmes rencontrés, ces derniers temps en France Blackberry ou « solution Blackberry » est au Sénégal. Ainsi notre pays est le premier en Afrique de l’Ouest doté de cette technologie canadienne.

Associé à Sentel GSM, Blackberry est une solution de messagerie électronique et de téléphonie pour les personnes mobiles. Il s’agit d’une liaison sans fil avec les collaborateurs pour rester informé au Sénégal et dans tous les pays où il y a Tigo. Elle est associée à Sentel et permet aux abonnés qui disposent d’un appareil de téléphone portable d’une valeur de 300 mille francs Cfa, disposant d’un abonnement de 22 mille francs par mois de recevoir et d’envoyer des messages et des e-mails en temps réels, de lire les pièces jointes, de téléphoner et d’envoyer des Sms, des Mms mais aussi de gérer son agenda. Ce nouveau produit permet également aux abonnés d’accéder à l’ensemble des contacts de son annuaire d’entreprise, de maintenir son carnet d’adresses et son gestionnaire. La solution Blackberry est aussi un outil pour les utilisateurs professionnels qui souhaitent communiquer, collaborer et améliorer la compétitivité de leur entreprise en étant à même de prendre des décisions plus rapidement, expliquent les responsables de ce nouveau produit. Très heureuse de procéder au lancement de la solution Blackberry au Sénégal, S.E Mme Louise Marchand a magnifié la qualité de la technologie canadienne qui est connue dans le monde pour son expertise surtout dans le domaine de la technologie de l’information de la communication qui pèse, selon elle, plus de 130 milliards de dollars et emploie plus de 500 000 travailleurs. Interpellé par les journalistes sur la sécurité du produit qui a rencontré quelques difficultés avec ses clients notamment en France du fait que les messages qui transitent via un serveur peuvent être interceptés par le service d’écoute américain, le directeur adjoint de Sentel GSM Philippe Hanna a donné son assurance aux futures abonnés, en disant que le produit sera sécurisé.

Eugène Kaly

(Source : Le Soleil, 29 juin 2007)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)