twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Rwanda se dirige vers une économie numérisée, sans argent liquide

samedi 1er novembre 2014

Le gouvernement Rwandais a le 29 octobre 2014 fait un pas de plus vers la mise en place d’un système généralisé de paiement électronique dans le pays, en se voyant admis officiellement au sein de l’alliance Better Than Cash, une initiative internationale qui collabore avec les gouvernements, la communauté du développement et le secteur privé en vue d’inciter à l’adoption des paiements électroniques.« Nous comprenons le rôle crucial que jouent les TIC dans tous les secteurs de l’économie, y compris celui de la finance. C’est pourquoi nous nous sommes engagés à promouvoir une économie exempte d’argent liquide à travers la numérisation de nos transactions financières », a déclaré Claver Gatete (photo), le ministre rwandais des Finances et de la planification économique du Rwanda cité dans le communiqué officiel qui annonce l’avancée.

Déjà, il faut dire que le gouvernement de ce pays gère désormais ses transactions par voie électronique, notamment lors du versement des salaires. « Nous avons mis en place des politiques qui encouragent la numérisation des paiements et continuons à inciter le secteur privé, en particulier les institutions financières, à recourir aux Technologie de l’Information et de la Communication, afin de contribuer à notre inclusion financière », a ajouté monsieur Gatete.

Derrière l’objectif de numériser tous les paiements, le gouvernement du Rwanda ne cache pas son ambition de favoriser à travers un accès plus facile aux services financiers et une meilleure traçabilité des transactions, l’inclusion financière dans le pays, en la faisant progresser à plus de 80% d’ici à 2020. Une initiative qui est aussi susceptible d’offrir une meilleure visibilité sur les comportements des consommateurs rwandais et donc de fournir de meilleurs services financiers et de consommation.

(Source : Agence Ecofin, 1er novembre 2014)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)