twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le RESTIC pour une restructuration du fonds de développement des télécommunications

mardi 6 septembre 2022

Le Rassemblement des entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication (RESTIC) salue la promotion du Directeur des télécommunications à la tête de l’Unité de Coordination et de Gestion du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications ( UCG / FDSUT).

Le FDSUT est marqué par une léthargie évidente au regard de sa mission destinée à favoriser le développement des réseaux et services de télécommunications dans les zones où ce développement n’est pas rentable. Il s’agit principalement des zones rurales.

Il est urgent de restructurer le FDSUT et d’élargir son périmètre d’action afin de réduire la fracture numérique au Sénégal.

Le Ministère de l’Economie Numérique et l’Agence de Régulations des télécommunications et des Postes doivent à l’orée de la prochaine ouverture des classes doter les écoles, collèges, lycées et universités de biens et services des TIC en relation avec les ressources du FDSUT .

Le RESTIC encourage la nouveau gestionnaire de l’UCG / FDSUT à une démarche participative avec tous les acteurs et parties prenantes afin de doter le fonds d’une nouvelle feuille de route en phase avec les avancées du pays dans les TIC et surtout le Sénégal Numérique 2025.

Le service universel est une recommandation de l’Union Internationale des télécommunications et de la Banque mondiale pour démocratiser les services et moyens de Télécommunication dans le monde. Le projet pilote de MATAM doit être démultiplié et soutenu à l’heure où notre pays entrevoit déjà les technologies de la 5G .

Le Bureau exécutif

(Source : Xibaaru, 6 septembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik