twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le RESTIC encourage la DER pour les financements des jeunes

mercredi 15 août 2018

Selon un communiqué, le Rassemblement des entreprises du secteur des technologies de l’information et de la communication ( RESTIC) encourage la Délégation Générale à l’Entreprenariat Rapide avec les mesures « chocs » prises pour venir à bout de ce fléau que constitue le sous-emploi des jeunes surtout diplômés et l’accès difficile des femmes aux financements pour leurs activités génératrices de revenus.

En effet, face aux difficultés d’insertion sur le marché du travail et attirés par certaines succès stories comme Facebook, Google ; jumia ou Wari etc, de plus en plus d’étudiants et jeunes diplômés se laissent tenter par la création d’entreprise.

"Pour nos jeunes diplômés novateurs et créatifs voulant leur indépendance or autonomie l’auto-entreprenariat avec le financement de la DGER peut être un tremplin", indique le communiqué.

Selon l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie ANSD , ils sont de 12,1% parmi les personnes sans diplômes, de 15,7% pour celles ayant le Cepe/Cfee, de 15,5% pour les titulaires du Bac/Dt/Bt, de 15,2% pour celles ayant le niveau Bac+2, et de 22,8% parmi les personnes détenteurs d’un diplôme supérieur à Bac+2.

En outre, selon l’ANSD la moitié des chômeurs sont également des jeunes âgés de 15 à 34 ans. Cette étude a révélé que les taux les plus élevés sont observés chez les jeunes des tranches d’âges 20-24 ans et 25-29 ans soit respectivement 18,9% et 18,3%.

"Fort de constat nous ne pouvons qu’encourager la démarche volontariste de l’état avec la création de la DGER et ses méthodes fast track de décaissement des financements pour les jeunes et les femmes.

Le RESTIC ne sera pas en reste et mettre à la disposition de la DGER un guide de l’entrepreneur numérique afin que les candidats aux start-up disposent d’une feuille qui leur balise le chemin souvent parchemin d’obstacles de la création d’entreprise dans le secteur numérique"’ mentionne le communiqué.

Selon la même source, le RESTIC invite la Caisse des Dépôts et Consignations ; le Service Universel ; les opérateurs à un fond d’impulsion du jeune entrepreneur numérique avec la DGER afin que le secteur numérique riche en emplois avec les innovation de tous ordres puissent être un levier efficace d’insertion professionnelles par nos jeunes professionnels et diplômés.

En effet et à titre d’illustration le secteur des call centers ou centre d’appels onshore ou offshore peut générer pas moins de 30 000 postes avec l’explosion du e- commerce et la qualité de nos réseaux de communications au SENEGAL.

"Le RESTIC invite tous les entrepreneurs et managers du Sénégal à un mécanisme de coaching et de benchmarking des jeunes entrepreneurs afin de créer les condition de la pérennité des jeunes pousse ou start-up", conclut le communiqué.

Pathe Touré

(Source : Le Journal de l’Economie Sénégalaise, 13 août 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)