twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

« Le REPTIC exprime sa satisfaction pour ce décret qui accorde enfin une base juridique à la téléphonie IP multicanal au Cameroun »

mercredi 18 janvier 2023

Le Réseau des professionnels des TIC et du numérique du Cameroun (REPTIC), à travers un communiqué signé de son président le Dr Ing. Pierre-Francois KAMANOU, exprime sa satisfaction pour la signature du récent décret relatif aux ressources en numérotation au Cameroun qui permet l’entrée au Cameroun des services A2P de téléphonie (Voix, SMS, USSD).

Digital Business Africa vous propose l’intégralité de de communiqué.

« Le REPTIC a le plaisir de porter à la connaissance du public que le 07 décembre 2022, le Premier Ministre Chef du Gouvernement a signé le décret n°2022/10902 fixant les conditions de réservation, d’attribution et d’utilisation des ressources en numérotation. Il s’agit d’une avancée majeure dans l’accélération de la digitalisation de l’économie camerounaise, avec l’introduction des numéros fixes virtuels dédiés aux « plateformes numériques » des entreprises pour la gestion centralisée de toutes les interactions multicanales avec leurs clients mobiles.

En effet, ce décret vient combler un vide juridique sur l’identification des abonnés-personnes morales utilisant les services de téléphonie fixe, alors que le décret N° 2012/163/PM ne porte que sur l’identification des abonnés-personnes physiques par des numéros mobiles sur cartes SIM.

Le REPTIC exprime sa satisfaction pour ce décret qui accorde enfin une base juridique à la téléphonie IP multicanal au Cameroun, et qui permettra l’entrée dans ce nouveau marché pertinent des services A2P de téléphonie (Voix, SMS, USSD) de nouveaux opérateurs locaux licenciés, tout en favorisant de manière incidente la création de nouveaux emplois dans le secteur, tel que le recommande d’ailleurs la Banque Mondiale ; comme c’est le cas dans tous les pays occidentaux depuis les années 80.

La mise en œuvre de ce décret apportera entre autres les avantages suivants :

1. Une nouvelle source de revenus A2P de téléphonie à fort potentiel de croissance pour compenser l’inéluctable baisse des revenus P2P de téléphonie des opérateurs mobiles, selon plusieurs études de cabinets internationaux.

2. Les entreprises en tant que personnes morales n’utiliseront plus les numéros mobiles sur leurs plateformes TIC via des SIMBOX, dont l’usage illégal génère un gros manque à gagner pour les opérateurs de téléphonie sur les trafics local et international estimé à une vingtaine de milliards Fcfa par an.

3. Les entreprises utiliseront désormais un numéro d’identification au lieu des noms à leur choix pour envoyer des messages SMS aux usagers ; ce qui d’une part, limite le risque d’usurpation de noms de marque dans un contexte galopant de cybercriminalité, et d’autre part, permet d’empêcher les opérateurs internationaux qui fournissent le service BulkSMS aux entreprises locales en exerçant une concurrence déloyale aux Fournisseurs SVA locaux disposant des numéros courts/longs SVA non utilisés et subissant de ce fait un gros manque à gagner.

4. Les redevances annuelles sur les numéros SVA attribués et non exploités par les opérateurs titulaires de licence ou de déclaration préalable seront annulées par l’ART.

5. Les employés d’une entreprise ne seront plus obligés de divulguer leur numéro mobile personnel pour des besoins professionnels. Ils pourront tous utiliser le même numéro fixe virtuel d’identification de l’entreprise pour émettre et recevoir les appels professionnels à travers une plateforme Standard téléphonique virtuel (IPBX).

6. Les entreprises pourront désormais utiliser leur numéro fixe virtuel d’identification comme code marchand unique par les prestataires de services de paiement USSD sur leurs comptes bancaires ou wallets via les plateformes complémentaires GIMAC-PAY et CAMPOST-237USSD.

Il reste juste à espérer fortement que l’ART, chargée de l’implémentation de ce texte, prenne dans un délai raisonnable, toutes les diligences nécessaires afin de réguler ce marché novateur, notamment par la fixation des tarifs plafonds de terminaison d’appel A2P ; ce qui permettra aux opérateurs concessionnaires d’élaborer leurs catalogues d’interconnexion destinés aux Opérateurs titulaires de licence.

Tout en saluant le Gouvernement pour la mise en place de ce décret révolutionnaire visant à mieux structurer l’écosystème des télécoms au Cameroun, le REPTIC tient à remercier de manière particulière la Ministre des Postes et des Télécommunications Mme Minette Libom Li Likeng, pour son implication active dans l’aboutissement heureux de ce projet.

Le REPTIC espère enfin que les Fournisseurs de services TIC et Numérique sauront saisir cette opportunité pour développer des applications innovantes et mettre en œuvre des solutions endogènes afin de rattraper le retard accusé par le Cameroun dans le domaine de l’économie numérique. C’est ainsi que la politique du « Made in Cameroon » prônée par le Président de la République Paul BIYA pourra se traduire concrètement dans le secteur des télécoms et du numérique.

Dr.-Ing. Pierre-Francois KAMANOU
Président, REPTIC.CM
Directeur Général, GTS-Infotel Cameroon

(Source : Digital Business Africa, 18 janvier 2023)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik