twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Nigeria bénéficiera de l’expertise de Microsoft dans la connectivité, la formation et la transformation numérique

mardi 4 mai 2021

Dans son plan de relance économique post-Covid, le Nigeria fait du numérique un atout de son développement social et économique. Microsoft s’est engagé à l’assister dans ce volet au cours des trois prochaines années. Les jeunes et les femmes en sont des cibles privilégiées.

La société américaine Microsoft, spécialisée dans l’informatique et la micro-informatique, et le gouvernement du Nigeria ont convenu le lundi 3 mai d’une collaboration qui accélèrera le développement du pays. Trois domaines d’intervention ont été identifiés. Il s’agit de la connectivité, la formation des jeunes et la transformation numérique.

Dans le volet connectivité, Microsoft prévoit de déployer sa solution Airband adossée à l’exploitation des fréquences télé inutilisées pour apporter l’Internet à haut débit dans les communautés reculées. Suite à des discussions avec le ministère fédéral de la Communication et de l’Economie numérique et des partenaires locaux, six régions du pays ont déjà été ciblées pour bénéficier du projet. Microsoft a souligné que son équipe Airband et les partenaires locaux identifiés travailleront aussi à la conception et à la mise en œuvre de services cloud à grande échelle.

Pour ce qui est de la formation, la société américaine prévoit d’améliorer les compétences numériques de 5 millions de Nigérians au cours des trois prochaines années. Pour atteindre cet objectif, 1 700 formateurs seront équipés pour offrir des cours mixtes, en ligne et en présentiel, aux jeunes ainsi qu’aux fonctionnaires. Le gouvernement recevra également des outils numériques pour améliorer le système éducatif national. Au cours des trois ans, Microsoft espère créer plus de 27 000 nouveaux emplois numériques.

Enfin, dans le volet transformation numérique composé de deux initiatives, Microsoft soutiendra la conception et la mise en œuvre d’outils basés sur le cloud, l’intelligence artificielle et l’automatisation pour permettre au gouvernement de lutter plus efficacement contre la corruption. La société mettra aussi à contribution l’intelligence artificielle pour prendre part à la protection du patrimoine culturel du Nigeria.

« Nous croyons en l’avenir du Nigeria et nous sommes ravis en tant qu’entreprise de l’ajouter à nos investissements. Ensemble, nous avons une énorme opportunité de mettre la technologie au travail, de créer des emplois, de favoriser l’écosystème technologique à travers le Nigeria et d’utiliser la technologie pour préserver le meilleur du passé et nous emmener vers l’avenir », a déclaré Bradford Lee Smith, président de Microsoft.

Les différents projets que va engager Microsoft au Nigeria sont l’aboutissement des discussions initiées entre le vice-président du Nigeria Yemi Osinbajo et Bradford Lee Smith, le 7 janvier 2021. Microsoft avait exprimé au gouvernement nigérian sa volonté à l’accompagner dans son plan de relance économique post-Covid.

A travers cette collaboration avec Microsoft, le Nigeria bénéficiera d’une expertise technique qui contribuera à consolider son niveau de préparation pour la quatrième révolution industrielle. L’entreprise informatique, quant à elle, profitera de cette opportunité pour renforcer sa présence dans le pays où plusieurs groupes technologiques tels que IBM, Google et même Cisco accélèrent leur installation.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 4 mai 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)