twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Niger réfléchit à la transformation numérique des zones rurales

mercredi 20 juillet 2022

La pandémie de la Covid-19 a accéléré la transformation numérique dans la plupart des pays d’Afrique. Les investissements, qui ont longtemps été concentrés sur les zones urbaines, ciblent de plus en plus les villages qui abritent encore la majorité de la population du continent.

Hassane Baraze Moussa, le ministre nigérien de la Poste et des Nouvelles technologies de l’information, a présidé le lundi 18 juillet la cérémonie d’ouverture de la première édition du Forum de l’innovation des villages intelligents (FIVI). La rencontre, qui se tient jusqu’au 22 juillet sous le thème : « la technologie au service du développement à travers le covoiturage du développement », sert de cadre de réflexion à la transformation numérique des zones rurales.

Selon le ministre, cette réflexion veut à terme matérialiser les engagements pris par le gouvernement de « connecter le monde rural, à travers l’accompagnement des structures et Institutions de l’État, à la réalisation de leurs stratégies ; désenclaver numériquement les villages administratifs du Niger, promouvoir l’usage des e-services en zones urbaines et rurales pour booster notamment l’inclusion financière ; créer un environnement favorable au développement local du contenu numérique et à l’accompagnement des start-ups locales ».

La transformation numérique des zones rurales que prépare le Niger est cohérente avec les engagements de la déclaration de politique générale du gouvernement qui tire son essence du programme de renaissance Acte III du président de la République, Mohamed Bazoum. Elle prévoit dans son axe 4 la modernisation du monde rural à travers le développement de la production, l’inclusion financière, le développement humain que les technologies de l’information et de la communication ont le pouvoir d’accélérer.

En 2021, le Niger enregistrait encore un faible taux de pénétration d’Internet, avoisinant les 30% ainsi qu’un faible niveau de numérisation des services publics. Le pays occupait la 188e place en 2020, selon les données des Nations unies. Développer la connectivité à haut débit qui soutient les services numériques et l’information est l’une des conditions essentielles que devra remplir le gouvernement du Niger pour voir se concrétiser son ambition de « villages intelligents ».

« Le pays a une population majoritairement jeune vivant en zone rurale. […] Notre jeunesse est notre principale richesse. En favorisant sa formation et en lui permettant d’accéder à l’information et à la connaissance, nous créons les meilleures conditions pour atteindre nos objectifs de développement », a affirmé Hassane Baraze Moussa.

Adoni Conrad Quenum

(Source : WeAreTechAfrica, 20 juillet 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)