twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Niger obtient de la Banque mondiale 100 millions $ pour accélérer la transformation numérique

vendredi 10 juillet 2020

La Banque mondiale a déboursé 100 millions de dollars pour développer les infrastructures et services numériques au Niger. La transformation numérique envisagée servira de socle au programme de modernisation de l’économie et à l’amélioration de l’accès aux services essentiels.

L’Association internationale de développement (IDA), la branche de la Banque mondiale dédiée aux pays les plus pauvres, va octroyer au Niger la somme de 100 millions de dollars (57,8 milliards FCFA) pour accélérer sa transformation numérique, a-t-on appris dans un communiqué de l’institution.

Cet appui composé à parts égales d’un crédit et d’un don, va permettre de déployer un programme pour la modernisation de l’économie et l’amélioration de l’accès aux services essentiels. Car, selon le constat fait par la Banque mondiale et qui a motivé ce financement, le Niger possède l’une des plus faibles couvertures téléphoniques d’Afrique, faute d’infrastructures numériques suffisamment développées.

Il sera donc spécifiquement question de déployer des infrastructures plus résilientes et susciter des innovations pour développer l’accès des citoyens à des services sociaux essentiels, tout en améliorant le bien-être des populations, y compris dans les régions les plus pauvres et les plus fragiles. Par ailleurs, cet appui va être utile pour le projet « Villages intelligents » qui vise à améliorer l’accès aux services de téléphonie et de haut débit mobiles en milieu rural et, parallèlement, apporter des services financiers dématérialisés dans certaines régions mal desservies du Niger.

D’après Tim Kelly, spécialiste principal du développement numérique à la Banque mondiale, « la pandémie a révélé l’urgence d’une accélération de la transformation numérique pour permettre à des pays comme le Niger de préserver l’activité du secteur privé et sauver des vies et des emplois. En faisant en sorte que tous les citoyens aient accès à une connexion internet de qualité et bon marché, que les services publics en ligne soient facilement accessibles et que l’économie numérique tire la croissance, l’innovation et la création d’emplois, ce nouveau projet va aider le Niger à exploiter son potentiel de développement numérique. »

(Source : Agence Ecofin, 10 juillet 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)