twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Maroc et le Sénégal ont signé un accord de coopération dans les TIC et l’économie numérique

mardi 6 avril 2021

Depuis l’année dernière, de nombreux pays d’Afrique ont exprimé un regain d’intérêt pour leur transformation numérique. Apprendre des autres peut contribuer dans l’atteinte de cet objectif. Dans ce sens, le Maroc et le Sénégal ont décidé d’étoffer le portefeuille de leur coopération bilatérale.

Le Royaume du Maroc et la République du Sénégal ont convenu de coopérer dans les technologies de l’information et de la Communication et l’économie numérique. Un accord a été signé à cet effet le lundi 5 avril entre le ministre marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et Aissata Tall Sall, la ministre sénégalaise des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur. C’était en marge de la cérémonie d’inauguration du consulat général du Sénégal dans la ville de Dakhla.

A travers cet accord de coopération « les deux parties conviennent de développer, de renforcer et d’approfondir une coopération mutuellement avantageuse en la matière, à travers l’échange d’informations, de compétences et d’expertise notamment en ce qui concerne les stratégies nationales et la réglementation des TIC. S’y ajoutent le développement de l’industrie TI et du contenu numérique éducatif, le domaine de l’université numérique et d’enseignement à distance, et le transfert des technologies et des meilleures pratiques dans le domaine de l’e-gouvernement, entre autres », a déclaré Nasser Bourita.

Cet accord de coopération signé entre le Maroc et le Sénégal est le 102e des 103 que partagent désormais les deux pays. En stimulant respectivement l’amélioration de leur système d’e-gouvernement, les compétences numériques de leur jeunesse, leur cadre juridique des TIC et du numérique, le Maroc et le Sénégal mettent toutes les chances de leur côté pour prendre part à la quatrième révolution industrielle dont l’avènement a été accéléré par la pandémie de coronavirus.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 6 avril 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)