twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Malawi se dote de son premier centre de données national avec l’expertise technique de Huawei

mardi 26 juillet 2022

La transformation numérique continue de s’accélérer en Afrique. Les gouvernements multiplient les investissements dans les infrastructures à même de les aider à exploiter les différentes opportunités qu’offre cette transformation.

Le gouvernement malawite a inauguré le jeudi 21 juillet son tout premier centre de données national, construit par le géant chinois des technologies Huawei. Selon Lazarus Chakwera, président du Malawi, la nouvelle infrastructure permettra au pays de tirer parti de la quatrième révolution industrielle, de l’intelligence artificielle, des services financiers numériques et de l’Internet des objets (IoT), entre autres.

«  Ce centre de données est un élément essentiel de l’avenir numérique que le Malawi est en train de construire, et permettra au gouvernement de réduire les coûts en améliorant la coordination entre les différents projets, et de mieux gérer et sécuriser les données qui sont essentielles pour la prise de décision et le ciblage dans la mise en œuvre de nombreux programmes  », a expliqué M. Chakwera.

La construction de ce centre de données s’inscrit dans le cadre des efforts du Malawi pour faire de la technologie un outil au service du développement pour tous. Selon Gospel Kazako, ministre de l’Information et de la Numérisation, l’infrastructure aidera le pays à répondre aux nouvelles demandes du marché et des clients en élargissant l’accès aux TIC conformément au plan directeur national des TIC.

Cette initiative du gouvernement intervient dans un contexte marqué par un développement accru du marché africain des centres de données. Cette croissance est due notamment à l’accélération de la transformation numérique sur le continent ainsi qu’à la forte demande en connectivité à haut débit et en services cloud qui en a résulté. Les gouvernements et les entreprises multiplient les investissements dans le secteur. Selon Arizton Advisory and Intelligence, les investissements dans le marché africain des centres de données devraient atteindre 5,4 milliards USD d’ici 2027.

«  Grâce à ce centre national de données, nous pouvons garantir des informations de sécurité à ceux que nous invitons à investir dans nos secteurs de la fabrication, de la finance, du commerce de détail et des services, faisant ainsi du Malawi un lieu de choix pour les investisseurs  », a déclaré Lazarus Chakwera.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 26 juillet 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)