twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Kenya veut entreprendre des réformes fiscales pour améliorer l’accès aux services numériques

vendredi 1er novembre 2019

Le gouvernement du Kenya envisage de mettre en place une série d’incitations fiscales afin d’améliorer l’accès au haut débit et aux services numériques dans tout le pays. C’est Jerome Ochieng (photo), le secrétaire principal du ministère des Technologies de l’Information et de la Communication et de la Technologie (TIC), qui l’a déclaré le 31 octobre 2019. C’était lors du lancement à Nairobi de la 20ème édition du « Kenya Economic Update », par la Banque mondiale.

« Nous prévoyons d’introduire des incitations fiscales et réglementaires pour les investissements dans les infrastructures, ce qui permettra au secteur privé de fournir des services numériques dans les zones mal desservies […] Le Kenya a tiré parti de la technologie pour stimuler l’innovation, la croissance économique, la création d’emplois et l’amélioration de la prestation de services dans plusieurs secteurs de l’économie […] Cet environnement numérique a entraîné la croissance de divers services et applications numériques destinés aux administrations publiques, aux banques, à la santé, au logement, aux transports et à l’agroalimentaire », a expliqué Jerome Ochieng.

Les incitations fiscales évoquées par Jerome Ochieng bénéficieront aussi, dans une certaine mesure, aux autres axes du projet d’économie numérique lancé en mai dernier par la nation et qui, au-delà des infrastructures, repose sur le gouvernement numérique, le commerce numérique, l’entrepreneuriat axé sur l’innovation, les compétences et valeurs numériques.

(Source : Agence Ecofin, 1er novembre 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)