twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Kenya lancera son premier satellite en mars 2018

mercredi 24 janvier 2018

Le premier satellite kényan est fin prêt et sera lancé dans deux mois. Financé par le Japon et fabriqué par des ingénieurs de l’Université de Nairobi, le futur satellite sera dédié à la supervision des activités agricoles et à la surveillance des frontières du pays.

C’est fait ! Le Kenya vient de se doter de son tout premier satellite. L’information a été confirmée en début de semaine par les autorités kényanes qui indiquent que l’appareil a été fabriqué par des ingénieurs de l’université de Nairobi, grâce à l’appui financier de l’Agence d’exploration aérospatiale japonaise.

Alors que l’on avance un financement à hauteur de 1 million de dollars, le futur satellite présenterait quelques particularités : c’est plutôt un nanosatellite qui mesure 10 cm3 et a un poids compris entre 1 et 10 kg. Il est toutefois doté des mêmes capacités opérationnelles que satellites « classiques » et sa mise en orbite serait plus facile, explique-t-on à Nairobi.

Le futur joyau technologique sera envoyé à la Station spatiale internationale (SSI) en mars 2018, avant d’être mis en service environ un mois plus tard. Le satellite sera par ailleurs utilisé dans les opérations de surveillance des frontières et la supervision des activités agricoles.

Pour rappel, pas plus loin que la fin de l’année dernière, le Maroc et l’Angola ont également mis en orbite leurs tout premiers satellites d’observation et de télécommunications. Dans cette course à l’accès à l’espace, la RD Congo serait le prochain pays africain sur la liste.

Sylvain Vidzraku

(Source : La Tribune Afrique, 24 janvier 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)