twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Kenya à la conquête des postes de haut niveau au sein de l’UAT et de l’UIT

mardi 14 août 2018

Le Kenya s’est lancé à la conquête de plusieurs postes de premier plan au sein des grandes instances régionales, voire internationales spécialisées dans les Technologies de l’information et de la communication. Selon l’Autorité des communications du Kenya, sur le continent africain, le pays cherche à obtenir le siège du Secrétaire général de l’Union africaine des télécommunications (UAT), l’instance en charge de la gestion des télécoms en Afrique. Suivant le calendrier électoral au sein de l’UAT, les élections auront lieu le 17 août lors de la Conférence des plénipotentiaires de l’instance, qui sera également accueillie par le Kenya parallèlement à d’autres réunions.

Dans la course à la tête du secrétariat général de l’UAT, c’est le Kenyan John Omo qui sera le porte étendard du pays, devant les candidatures des pays comme le Tchad, le Nigeria, la République du Congo et le Burundi. Pour l’instant, le siège est occupé par le nigérien Abdulakarim Soumaila, qui accomplit actuellement son deuxième et dernier mandat de quatre ans.

Au niveau mondial, le Kenya cherche à être réélu au Conseil de l’Union internationale des télécommunications (UIT), organe décisionnel clé de l’institution spécialisée des Nations Unies pour les TIC. Pour les deux postes, le Kenya mise sur son industrie des TIC forte et dynamique dans la région pour servir de tremplin aux postes de direction. À l’UIT, le Kenya cherche à obtenir l’un des 13 créneaux réservés au continent africain sur les 48 sièges du Conseil.

(Source : TIC Mag, 14 août 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)