twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Ghana va adopter le régime de licence unifiée pour les opérateurs télécoms

jeudi 18 février 2021

Depuis 2019, le gouvernement du Ghana a entamé plusieurs actions visant à réduire le coût d’accès à l’Internet à haut débit pour les populations. L’opération prend de l’ampleur à travers de nouvelles mesures plus profondes.

La ministre ghanéenne des Communications, Ursula Owusu-Ekuful, annonce le passage prochain du pays au régime de licence unifiée pour les opérateurs télécoms. Elle l’a confirmé aux députés le lundi 15 février, lors de son passage devant le Parlement. La licence télécoms unifiée permettra aux opérateurs télécoms d’acquérir un ensemble de ressources pour fournir tous types de services de télécommunication et de déployer et exploiter tout réseau de télécommunications.

En décembre 2018, le vice-président, Mahamudu Bawumia, interpelait déjà le gouvernement sur la nécessité d’adopter une approche neutre de la politique nationale des télécoms. Lors d’un déjeuner organisé par la Chambre des télécommunications, il déplorait encore le fait que le cadre de licence actuel « se compose d’un certain nombre de catégories de licences spécifiques aux services, ce qui nécessite 17 formes différentes d’autorisation pour fournir des services de communication aux Ghanéens ».

Selon Ursula Owusu-Ekuful, il devient urgent pour le pays de simplifier aux opérateurs l’acquisition des ressources télécoms au regard de la demande en connectivité qui va croissant dans le pays. Elle estime que cela contribuera grandement à la chute des coûts d’accès à l’Internet à haut débit.

L’adoption du régime de licence unifiée fait partie des nombreuses actions engagées par le gouvernement du Ghana depuis 2019 pour faire chuter le coût de l’accès à l’Internet à haut débit dans le pays. Elle s’ajoutera entre autres l’amélioration de la colocation des infrastructures télécoms, la prévention des dommages sur les fibres optiques, a déclaré la ministre des Télécoms.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 18 février 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)