twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Ghana accueille la première passerelle pour satellite en orbite terrestre basse d’Afrique de l’Ouest

mercredi 25 mai 2022

L’opérateur américain de satellite OneWeb ambitionne d’apporter la connectivité Internet à haut débit partout dans le monde. À cet effet, la société multiplie les investissements sur un marché africain marqué par une forte concurrence et une demande croissante.

L’opérateur de satellite OneWeb a annoncé qu’elle avait finalisé l’installation de 15 antennes OneWeb et des équipements associés dans un portail de réseau satellitaire (SNP) à Accra, la capitale du Ghana ; une première en Afrique de l’Ouest. La nouvelle infrastructure construite et installée en collaboration avec le fournisseur de solutions de communication convergentes TinSky Connect sera opérationnelle avant la fin de l’année.

«  TinSky a compris la complexité des multiples transferts de satellites que chaque passerelle doit réaliser par seconde et a déployé une équipe très expérimentée d’ingénieurs de terrain qui ont fourni une ingénierie de système avancée et des services techniques répondant aux besoins critiques de la passerelle SNP de OneWeb, à faible risque et dans le respect du budget  », a déclaré Alan Geldenhuys, directeur exécutif du groupe TinSky.

Ce partenariat intervient dans un contexte marqué par une forte concurrence sur le segment des télécommunications par satellite en Afrique, alors que la demande est très forte surtout en milieu rural. OneWeb ambitionne de déployer une méga-constellation d’au moins 650 mini-satellites en orbite basse autour de la Terre pour répondre à la demande croissante en data et mieux se positionner face à la concurrence. La société a cependant été ralentie dans son élan par la pandémie de Covid-19, qui a déjoué un certain nombre de promesses de financement. Sauvée de la faillite par Bharti Airtel et le gouvernement britannique en juillet 2020, la société a multiplié les investissements dans le cadre de son objectif. En mai 2021, elle franchissait la barre des 200 satellites dans l’espace.

Cette nouvelle infrastructure est la deuxième passerelle SNP de OneWeb en Afrique, la première est située à Hartebeesthoek, en Afrique du Sud. D’autres SNP sont en cours de développement au Sénégal et à Maurice. La mise en œuvre de ces infrastructures devrait permettre à la société de mieux couvrir l’Afrique avec de l’Internet à haut débit et de soutenir la transformation numérique qui s’accélère sur le continent.

Isaac K. Kassouwi

(Source : Agence Ecofin, 25 mai 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik