twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Fonds de Solidarité Numérique sera inauguré le 15 mars prochain à Genève

mardi 22 février 2005

Le Fonds de solidarité numérique, proposé par le président sénégalais Me Abdoulaye Wade lors de la première phase du Sommet Mondial sur la Société de l’Information, sera inauguré le 14 mars prochain à Genève (Suisse), a-t-on appris de source sûre.

Le FSN, qui sera financé par des contributions volontaires à hauteur de un pour cent des contrats obtenus par les fournisseurs privés de services des technologies de l’information et de la communication (TIC), avait déjà obtenu l’adhésion de la plupart des délégations africaines et asiatiques en 2003.

Le FSN a également enregistré la participation effective de plusieurs villes (Genève, Lyon, Turin), de l’Etat du Sénégal et de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

En effet, après les contributions du Sénégal et des villes de Lyon (France), Genève (Suisse) et Turin (Italie) à hauteur de 960 millions de francs CFA, l’OIF avait en octobre dernier décidé d’allouer près de deux milliards de francs CFA à ce fonds.

Le FSN qui viendra en appui aux mécanismes de financement déjà existants va ainsi soutenir les projets communautaires et consacrera 60 pour cent de ses ressources à des projets réalisés dans les pays les moins avancés, 30 pour cent pour les pays dont l’économie est en transition et 10 pour cent pour les pays développés.

Les travaux de la réunion préparatoire du SMSI qui se tiennent à Genève, jusqu’à Samedi, ont permis à plusieurs Etats de se prononcer en faveur du FSN, même si quelques observations critiques ont été émises par certains pays comme le Venezuela, Cuba, l’Indonésie ou encore la Colombie, en particulier sur la nature de la répartition des Fonds et sa création en droit suisse.

Par ailleurs, dans la campagne de financement des activités du prochain SMSI, prévu à Tunis du 16 au 18 novembre 2005, plus d’un milliard 115 millions de francs CFA sur les deux milliards de francs CFA nécessaires à l’organisation de la manifestation ont été récoltés auprès des Etats et des firmes.

Le Sénégal avec une contribution de 26 millions 620 000 francs CFA demeure le premier pays africain au titre des apports financiers devant le Burkina Faso, la Namibie et la Jamahiriya Arabe Libyenne avec respectivement 10 millions de francs CFA (25 000 CHF), cinq millions de francs CFA (12 500 CHF) et 24 millions de francs CFA (60 000 CHF), selon des chiffres fournies par l’Union Internationale des Télécommunications.

(Source : APS, 22 février 2005)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)