twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Dg de l’Artp demande aux opérateurs des plans d’action de leurs activités

lundi 9 décembre 2019

Le Directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes, Abdoul Ly était à Matam ; dans le cadre d’une tournée nationale. Sur place, il a fait part de son ambition d’offrir une qualité des services des postes et des télécommunications en construisant l’équité pour une meilleure prise en charge des zones rurales à travers un Fast- Track.

Un comité régional de développement qui s’est tenu en présence des différents opérateurs de la téléphonie, a permis d’apprécier avec les populations les différents services offerts par ces derniers. Sur la liste, beaucoup de localités de la zone sylvo pastorale et une partie du Ndandé Mayo ne sont pas couvertes par les services des télécommunications et ceux des postes.

Des insuffisances qui, au delà des désagréments qu’elles suscitent à l’endroit des populations, posent aussi des problèmes de gouvernance au niveau de ces zones fortement enclavées sans routes et sans électrification.

Au niveau des zones pourvues, les principales contraintes soulevées sont principalement la perte temporaire de réseaux et l’existence d’interférence surtout au niveau de la frontière que partagent le Sénégal et la Mauritanie.

Jugeant sa présente tournée comme « une approche pragmatique qui permettra de recueillir d’importantes informations afin d’apprécier les véritables actions à mener, sous le sceau de la concertation avec les différents opérateurs », le DG de l’Artp s’est engagé à déployer l’ensemble des leviers de régulation afin d’arriver à l’amélioration de la qualité de service et de la couverture des télécommunications et des postes.

Dans sa formulation, Abdoul Doudou Ly qui préconise le Fast-Track, a appelé les différents opérateurs à présenter des plans d’action qui spécifieront leurs activités suivant le calendrier assujetti. Toute une procédure programmatique qui permettra, selon lui, de mieux évaluer les résultats.

Pape Moctar Ndiaye

(Source : Sud Quotidien, 9 décembre 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)