twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Dakar Pitch Competition à la recherche des meilleurs talents dans le digital

lundi 24 septembre 2018

Elles sont plusieurs start-up présentes au Sénégal à avoir pris part au Dakar Pitch Competition. L’événement organisé dans les locaux du CTIC Dakar et qui a enregistré la présence de grands noms du secteur dont l’ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot, le fondateur de Wutiko, Kémo Touré, le promoteur de Pay Dunya, Aziz Yérima ou encore l’ancien patron de Google Afrique francophone Tidiane Dème aux commandes du fonds d’investissement Partech Africa avec Cyril Collon, a été un véritable succès aux yeux des organisateurs.

A l’issue de cette séance de « démonstration de force », la plateforme Pay Dunya a pris le dessus sur ses concurrentes In Touch, Ma Tontine, Bay Seddo ou encore Wizall dans la catégorie « Meilleure Start-Up ». En attendant les résultats dans les autres challenges, la bande à Aziz Yérima, elle, après un « super pitch », est assurée d’aller poursuivre l’aventure de l’Africa Tour Arena les 15 et 16 d’octobre à Cap Town, en Afrique du Sud, pour la grande finale de la compétition passée par l’île Maurice, la Réunion, le Kenya, le Maroc, le Nigéria. Avant l’issue finale, Tunis va accueillir l’événement le 28 septembre et Johannesburg le 9 octobre.

« Clairement, on a un déficit de financement par rapport au potentiel entrepreneurial. On a créé Afric Arena pour mettre en relation investisseurs et entrepreneurs africains pour leur donner un accès au capital et au marché », a expliqué Christophe Viarnaud, fondateur de la structure. Selon lui, les start-up du continent qui représentent moins de 1 % du total mondial des financements technologiques, ne manquent pas cependant de courage et d’inventivité.

Concernant les jeunes pousses sénégalais, M. Viarnaud s’est dit particulièrement « impressionné par la qualité » de ces entrepreneurs « bridés par le manque de dispositif d’aide », mais « pleins de promesses », comparé à d’autres parties de l’Afrique pour celui qui sillonne régulièrement le continent à la rencontre des innovateurs. Raison pour laquelle le fondateur de Afric Arena promet de « revenir très régulièrement sur Dakar dans les années à venir et investir beaucoup sur l’écosystème sénégalais qui me semble plein de promesses ».

Elimane

(Source : CIO Mag, 24 septembre 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)