twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le DG de l’ARTP : ’’Le contrat signé avec Global Voice est très transparent’’

jeudi 29 juillet 2010

Le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), Ndongo Diaw, a soutenu que signé avec la société Global Voice (GVC), chargée de faire le contrôle sur les appels internationaux entrants à partir du 1er août, est ‘’très transparent’’.

‘’Le contrat est très transparent avec 51% pour l’Etat et 49% pour Global Voice. C’est le partenariat public-privé. Le contrat a été signé entre l’ARTP et GVG, le ministère des Télécommunications n’est pas intervenu, l’Etat via la Primature est au courant des termes du contrat’’, a dit M. Diaw, mercredi face à la presse.

Pour les termes du contrat, il a souligné ‘’qu’ il n’y a rien d’autre si ce n’est des garanties de modèles de technicité en 5 ans’’.

‘’Si l’ARTP n’est pas satisfaite des prestations, si les ressources escomptées ne sont pas générées, on a un préavis d’un an pour rompre le contrat’’, a-t-il expliqué, relevant ainsi que des garanties dans ce sens ont été prises.

‘’Le tribunal compétent, ce n’est pas l’Europe, pour qu’on nous dribble pas, mais c’est le tribunal régional de Dakar reste le seul compétent avec les juristes et les avocats de l’autorité de régulation qui l’ont passé au crible pour donner toutes les garanties de transparence, c’est un contrat bien négocié’’, a-t-il assuré.

Sur l’aspect financier, il a expliqué que ‘’le système est simple, cela ne va pas directement dans les caisses du trésor’’. Selon lui, ‘’l’ARTP facture, collecte et reverse dans les caisses de l’Etat, voilà le processus’’.

‘’Le Sénégal a vérifié ce qui se passe dans les autres pays et a fait mieux en termes de partage’’, selon Ndongo Diaw.

‘’Nous sommes maîtres du jeu aussi bien sur le plan technique, que sur le plan financier, GVG est juste dans les coulisses pour guider les pas de l’ARTP, superviser et encadrer l’installation des équipements au niveau des installations des opérateurs’’, a-t-il précisé.

Le contrôle des appels internationaux sera effectif à partir du 1er août avec déjà le centre de contrôle en cous d’installation.

(Source : APS, 29 juillet 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)