twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le DG de l’ARTP Abou Lô limogé en Conseil des ministres

mercredi 7 mai 2014

L’ancien ministre de la Communication Abou Lô a été démis mercredi de ses fonctions de Directeur général de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP), a confirmé le même jour le porte-parole du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly.

En conférence de presse mercredi, Abdou Latif Coulibaly a partagé avec les journalistes ‘’les décisions majeures’’ du Conseils des ministres, tenu le même jour à la présidence de la République.

‘’Oui, effectivement, nous pouvons le confirmer. Il (Abou Lô) a été démis de ses fonctions de directeur général de l’ARTP. Je ne peux pas en dire plus, parce que cela relève du pouvoir discrétionnaire du chef de l’Etat de remplacer qui il veut’’, a notamment dit M. Coulibaly.

Prié par les journalistes de dire si ce limogeage était liés aux derniers évènements survenus dans la commune de Ogo (Matam) où la liste de Benno Bokk Yakaar (BBY) a été frappée de forclusion, après le kidnapping de son mandataire, Alassane Niane, il a dit qu’il n’avait aucune idée des raisons ayant conduit à l’éviction d’Abou Lô.

‘’Je ne peux pas commenter une telle décision. Je ne peux pas dire si la motivation est politique, ou pas. Je n’ai pas le privilège de discuter avec le président de la République sur les raisons de certaines mesures individuelles’’, a expliqué le ministre chargé de la Promotion de la bonne gouvernance.

Toujours est-il que le cerveau du kidnapping du mandataire de BBY serait selon la presse du jour apparenté au désormais ex-DG de l’ARTP, remplacé par Abdou Karim Sall, un des employés de la boîte. Ce dernier est également l’un des responsables de la Convergence des cadres de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir).

(Source : APS, 7 mai 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik