twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le DG de l’ADIE souligne l’importance du "désenclavement numérique"

mardi 24 mars 2015

Le Sénégal et les autres pays africains de manière générale doivent miser sur la jeune génération pour "amplifier le désenclavement numérique", a indiqué, mardi à Dakar, le directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE), Cheikh Bakhoum.

Les nouvelles technologies rendent comptent selon lui d’un paradoxe, puisque "tout en prônant un monde de liberté et de partage", elles ’’charrient en même temps des phénomènes d’exclusion et de marginalisation des pays faibles", a-t-il fait valoir.

Cheikh Bakhoum intervenait au cours de la cérémonie de remise d’équipements informatiques offerts par l’ADIE à l’Ecole nationale de formation touristique et hôtelière (ENFHT) Cheikh Amala Sy.

Selon le DG de l’ADIE, "l’avènement et le développement du numérique dans tous les domaines de formation de l’enseignement est devenu un enjeu stratégique".

"Notre démarche d’aujourd’hui s’inscrit donc dans le cadre de la promotion du volet formation qui est crucial pour l’insertion de la jeunesse de notre pays dans le monde du travail, principalement dans le secteur du tourisme qui constitue un axe majeur du Plan Sénégal émergent (PSE)", a-t-il déclaré, faisant allusion au don de l’ADIE à l’ENFHT Cheikh Amala Sy.

De fait, "si l’ère du numérique s’impose à tous, les chances de son utilisation ne sont pas encore équitablement garanties pour tous", a fait valoir le DG de l’ADIE.

SI l’on en croit Cheikh Dieng, directeur de cabinet du ministre du Tourisme et des Transports aériens, ce matériel constitué d’ordinateurs et de clés Internet 3G, devrait contribuer au "renforcement des capacités techniques des apprenants" de cette école de formation.

(Source : APS, 24 mars 2015)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)