twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Conseil national du crédit prône une régulation de la finance digitale

jeudi 21 septembre 2017

Le Conseil national du crédit du Sénégal suggère d’"accompagner l’expansion de la finance digitale par une régulation appropriée de l’activité", indique un communiqué de la Direction nationale de la BCEAO pour le Sénégal.

D’après ce communiqué, le Conseil national du crédit du Sénégal a tenu sa dix-huitième réunion le 19 septembre 2017, dans les locaux de l’agence principale de la BCEAO à Dakar, sous la présidence d’Aliou Faye, directeur du Centre d’études de politiques pour le développement (CEPOD).

Il a rappelé à cette occasion, "les enjeux et les opportunités liés au développement de la finance digitale au Sénégal caractérisée par la diversité des acteurs et de l’offre à la clientèle".

En plus de proposer une "régulation appropriée de l’activité", le Conseil a "préconisé la mise en place d’un cadre de concertation entre les acteurs privés et institutionnels, pour une meilleure prise en charge des potentialités offertes par la finance digitale, notamment en faveur de l’inclusion financière".

"Concernant la tarification des services financiers offerts par les établissements de crédit, les systèmes financiers décentralisés et les émetteurs de monnaie électronique, le Conseil a insisté sur le respect des mesures de transparence et des règles de concurrence", signale le communiqué.

Il ajoute qu’il a également "recommandé le renforcement des missions et des moyens opérationnels de l’Observatoire de la qualité des services financiers".

Le Conseil a été informé des décisions prises par le Comité de Politique monétaire de la BCEAO (CPM) qui a "décidé de maintenir inchangés les taux directeurs et le coefficient des réserves obligatoires applicables aux établissements de crédit de l’UMOA".

(Source : APS, 21 septembre 2017)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)