twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Congo prévoit 2,2 milliards FCFA pour le développement des services télécoms en zone rurale en 2020

vendredi 27 mars 2020

Pour l’année 2020, le Congo a prévu d’investir la somme de 2 243 900 807 FCFA dans le développement des services télécoms en zone rurale. Le montant représente 75% du budget de 2 991 867 743 FCFA adopté, le 25 mars 2020, par le comité du Fonds pour l’accès et le service universel des communications électroniques, réuni à Brazzaville.

Au cours de cette réunion administrative et budgétaire, présidée par le ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique, Léon Juste Ibombo, le document d’orientations stratégiques pour le développement de l’accès et du service universels des communications électroniques pour la période 2020-2025 a également été validé.

Trois axes ont été arrêtés : promouvoir l’accès des communautés rurales et démunies aux services des communications électroniques de base (voix et data) et aux services nécessitant la large bande ; encourager le développement des nouveaux services ; la création des contenus locaux et des applications spécifiques favorisant l’inclusion numérique.

Au terme de la réunion, Yves Castanou, le directeur général de l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (Arpce), a déclaré qu’à travers le Fonds pour l’accès et le service universel des communications électroniques, le gouvernement congolais veut « promouvoir une politique d’inclusion au profit des communautés rurales, isolées et d’autres couches défavorisées de la population afin qu’elles bénéficient des opportunités économiques et sociales qu’offrent les communications électroniques ».

Il a ajouté que « l’opérationnalisation du Fonds est une instruction ferme du chef de l’État dans l’optique de réduire la fracture numérique des territoires ».

(Source : Agence Ecofin, 27 mars 2020)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)