twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Camerounais Arthur Zang, père du Cardiopad, lancera une unité de montage d’équipements médicaux

vendredi 15 avril 2016

Depuis le lancement de la commercialisation des Cardiopad en février dernier, Himore Medical, la start-up à travers laquelle l’informaticien camerounais Arthur Zang a développé cette première tablette médicale africaine, a commercialisé 43 kits sur 300 déjà produits, a-t-il révélé au Quotidien de l’Economie. 50% des kits ont été vendus au Gabon, et d’autres commandes ont été livrées en Inde et au Népal.

Grâce aux revenus générés par ces premières ventes (le kit du Cardiopad coûte 2 millions de francs Cfa), indique le concepteur du Cardiopad, Himore Medical entend lancer dans un délai de deux mois la société Kimore Medical Equipements, une unité de montage d’équipements médicaux. L’usine qui sera basée au quartier Nsam à Yaoundé, la capitale camerounaise, entend recruter 150 employés dans les prochains jours.

Les équipements de cette unité de montage, qui nécessitent un investissement de 100 millions de francs Cfa, apprend-on, seront importés de Chine. Mais, si les financements nécessaires à l’acquisition de ces équipements peuvent être couverts par les revenus des premières ventes, Arthur Zang confesse avoir encore besoin de mobiliser entre 50 et 75 millions de francs Cfa pour la formation de son personnel et pouvoir assurer les premiers salaires des employés qui seront recrutés.

Pour rappel, le Cardiopad est un appareil permettant de relever et de transmettre à distance les paramètres cardiaques d’un patient. Cette invention qui a valu une reconnaissance internationale au jeune ingénieur camerounais, permet de pallier l’insuffisance de cardiologues dans les hôpitaux. D’ici peu, le fondateur de Himore Medical annonce la présentation d’une version simplifiée de cet appareil, qui permet au patient lui-même de relever à domicile certains des paramètres cardiaques les plus importants, sans avoir recours à un spécialiste, et de les envoyer simplement à distance à un médecin pour interprétation.

(Source Agence Ecofin, 15 avril 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)