twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Cameroun négocie son entrée dans le consortium du câble sous-marin à fibre optique Main One

vendredi 19 juin 2015

Les autorités camerounaises ont engagées des discussions avec le consortium qui gère le câble sous-marin à fibre optique Main One (qui s’étire du Portugal jusqu’en Afrique du Sud), déjà exploité dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest (Nigéria, Côte d’Ivoire, Ghana, Sénégal), a appris le site d’information Investir au Cameroun. Le Cameroun souhaite ainsi construire sur son territoire un point d’atterrissement de cet autre câble sous-marin, d’une capacité de 1,92 Tbps, et couvrant actuellement un réseau de 7000 km.

Main One sera alors le quatrième câble sous-marin à atterrir au Cameroun. En effet, après le SAT 3 qui est opérationnel depuis le début des années 2000, grâce à un point d’atterrissement construit à Douala, le Cameroun bénéficiera, à compter du 1er juillet 2015, des bienfaits du WACS, un câble dont le point d’atterrissement a été construit dans la ville de Limbe, par la filiale locale de l’opérateur télécoms MTN.

En vertu de la loi qui accorde l’exclusivité de l’exploitation de la fibre optique à Camtel, l’opérateur télécoms public, le point d’atterrissement du WACS a été cédé à l’Etat, qui l’a ensuite transféré à Camtel. Il en sera de même pour le câble ACE pour lequel, le 9 juin 2015, la filiale camerounaise de l’opérateur Orange, a signé avec l’Etat du Cameroun, une convention de construction et d’exploitation. Le point d’atterrissement de ce câble sera construit à Kribi, dans la région du Sud du pays.

Toutes ces infrastructures devraient permettre une amélioration substantielle des services de télécommunications dans le pays, notamment l’internet, le transport des données informatiques et les communications téléphoniques. Autant d’avancées qui ouvriront également les portes au développement de plateformes performantes en matière de e-commerce, e-learning…

(Source : Agence Ecofin, 19 juin 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)