twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Cameroun devance le Rwanda et la Côte d’Ivoire en matière de matière de connectivité mobile

samedi 12 août 2017

L’Ile Maurice arrive en tête de l’édition 2017 du classement des pays africains en matière de connectivité mobile publié par l’Association mondiale des opérateurs télécoms (GSMA). Avec un score de 62,7 points, cet Etat insulaire de l’Océan indien arrive au 76e rang à l’échelle mondiale dans ce classement qui mesure la capacité de plus de 150 pays à connecter ses citoyens à l’internet mobile, et les classe selon un score allant de 0 à 100.

L’Afrique du Sud (84è à l’échelle mondiale) occupe la deuxième marche du podium devant la Tunisie (89è), le Maroc, l’Egypte, l’Algérie, le Botswana, la Namibie et le Ghana. L’Angola ferme le Top 10 africain.

Autre fait qui ne passe inaperçu dans ce classement, le Cameroun (124e) devance le Rwanda (129e) et la Côte d’Ivoire (130e).

Le classement se base sur quatre facteurs clés à savoir l’infrastructure (les installations permettant l’accès à l’internet mobile), les prix (appareils et forfaits mobiles), le degré de prédisposition des citoyens non connectés à s’initier à l’internet mobile (compétences, environnement culturel et politique, etc..), ainsi que le contenu (disponibilité de services répondant aux besoins d’une population locale).

La Guinée, le Tchad, la République Démocratique du Congo et le Niger arrivent derniers à l’échelle africaine et sur le plan mondial, avec des scores entre 17 et 20/100. Ceci est dû au manque sévère et souvent l’absence d’infrastructures ainsi que par les prix difficilement abordables pour ces populations. Le nombre de citoyens non connectés et non prédisposés à l’être engendre naturellement l’absence de contenu adapté.

A l’échelle mondiale, l’Australie, la Norvège et la Nouvelle-Zélande figurent en tête du classement avec des scores supérieurs à 85/100.

Classement de 41 pays africains en matière de connectivité mobile :

1. Maurice (76è à l’échelle mondiale)

2. Afrique du Sud (84è)

3. Tunisie (89è)

4. Maroc (95è)

5. Egypte (96è)

6. Algérie (99è)

7. Botswana (102è)

8. Namibie (103è)

9. Ghana (105è)

10.Angola (109è)

11.Gabon (113è)

12.Swaziland (115è)

13.Nigeria (116è)

14.Kenya (117è)

15.Lesotho (119è)

16.Soudan (120è)

17.Ethiopie (121è)

18.Zimbabwe (123è)

19.Cameroun (124è)

20.Congo (126è)

21.Tanzanie (127è)

22.Rwanda (129è)

23.Côte d’Ivoire (130è)

24.Sénégal (131è)

25.Zambie (132è)

26.Mozambique (133è)

27.Sierra Leone (134è)

28.Gambie (135è)

29.Mauritanie (136è)

30.Liberia (137è)

31.Madagascar (138è)

32.Ouganda (139è)

33.Bénin (140è)

34.Togo (141è)

35.Mali (142è)

36.Burkina Faso (143è)

37.Malawi (144è)

38.Guinée (147è)

39.Tchad (148è)

40.RD Congo (149è)

41.Niger (150è)

(Source : TIC Mag, 12 août 2017)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)