twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le CRAT salue la bonne santé de la science et de la technologie en Afrique

lundi 24 septembre 2012

Le Centre régional africain de technologie (CRAT) se félicite qu’une "vitalité certaine caractérise les activités de sciences et de technologies en Afrique", indiquant que les fils du continent, libérés de toute fatalité, se consacrent à trouver par la science et par la technologie, des réponses aux questions qui se posent au quotidien aux populations africaines.

‘’Le Centre régional africain de technologie se félicite du fait qu’une vitalité certaine caractérise les activités de sciences et de Technologies en Afrique’’, indique un document du CRAT qui se base sur le dernier rapport des experts du centre sur l’état de la science et la technologie dans le continent africain.

Ces experts se satisfont des dernières innovations technologiques réalisées par des Africains. ‘’En Afrique du sud, Marishane, un étudiant de 22 ans de l’Université de Cape Town a inventé la douche sans eau, au Congo, Vérone Mankou, après sa tablette Tactille, en est à son smartphone (…) un Marocain a inventé une urne intelligente, anti fraude’’, rapporte le document.

‘’Au Kenya, Anthony Mutua, 24 ans est l’auteur de chaussures qui en marchant peuvent produire assez d’électricité pour charger un téléphone portable ou un ordinateur portable, le marocain Mostafa Belkhayate a fait sensation à Los Angeles en présentant un logiciel entièrement automatisé qui permet d’exécuter des opérations en Bourse 100% compatibles avec la Charia’’, se sont encore félicités les experts du CRAT.

Ils ont aussi fait état de la réalisation du Togolais Victor Agbégnéou, qui a mis au point un système de communication polyvalent sans fil. Une technologie qui permet de distribuer les trois services de téléphonie, Internet et images, sans recourir au moindre câblage à partir d’une connexion haut débit satellitaire.

Cette liste, loin d’être exhaustive, est quand même éloquente sur le fait que les Africains ont tout à fait conscience que la science et la technologie sont des outils importants pour lever les contraintes au développement économique et social, relève le document.

(Source : APS, 24septembre 2012)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 19 266 179 abonnés Internet

  • 18 595 500 abonnés 2G+3G+4G (96,58%)
    • 2G : 12,95%
    • 3G : 24,60%
    • 4G : 62,45%
  • 334 642 abonnés ADSL/Fibre (1,71%)
  • 334 875 clés et box Internet (1,71%)
  • 1162 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,74%
  • Internet mobile : 98,26%

- Liaisons louées : 3971

- Taux de pénétration des services Internet : 106,84%

(ARTP, 30 septembre 2023)

- Débit moyen de connexion mobile : 23, 10 Mbps
- Débit moyen de connexion fixe : 21, 77 Mbps

(Ookla, 31 janvier 2023)


- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 56,70%
(Internet World Stats 31 décembre 2021)


- + de 10 000 noms de domaine actifs en .sn
(NIC Sénégal, décembre 2023)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 382 721 abonnés
- 336 817 résidentiels (88,01%)
- 45 904 professionnels (11,99%)
- Taux de pénétration : 1,67%

(ARTP, 30 septembre 2023)

Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 21 889 688 abonnés
- Taux de pénétration : 123,34%

(ARTP, 30 septembre 2023)

FACEBOOK

3 050 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 17,4%

- Facebook : 2 600 000

- Facebook Messenger : 675 200

- Instagram : 931 500

- LinkedIn : 930 000

- Twitter : 300 000

(Datareportal, Janvier 2023)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik