twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le CNRA maintient ses griefs contre Sen Tv, selon Modou Ngom

vendredi 13 juillet 2012

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) a maintenu ses griefs contre Sen Tv (privée), épinglée sur la diffusion, mercredi soir, d’un reportage montrant la détresse de soldats sénégalais détenus par les rebelles du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC, Sud).

‘’La première partie du reportage concerne le titre et cela a duré 16 secondes. On y voit le visage flouté des soldats, mais on distingue clairement les tenus des détenus sauf un qui était un civil habillé en rouge’’, a confié à l’APS, Modou Ngom, membre du CNRA.

‘’Dans la seconde partie du reportage, qui a duré 17 secondes, toutes les images ont été floutées. Mais cette précaution a été inutile dès lorsque les diffuseurs ont donné l’identité complète des soldats, c’est-à-dire leurs prénoms et leurs grades", a dit M. Ngom.

Selon lui, la direction de Sen Tv ignore les méthodes de travail et de fonctionnement du CNRA. Le régulateur, a-t-il signalé, ‘’est équipé du matériel nécessaire lui permettant de recevoir toutes les diffusions radios et télévisions en temps réel de manière hertzienne et satellite à Dakar’’.

‘’Toutes ces diffusions sont l’objet de suivi au niveau du CNRA avant d’être enregistrées et archivées’’, a souligné M. Ngom, ancien directeur de la Communication au ministère de l’Information.

‘’Ainsi avons-nous eu cette diffusion du Groupe D-media de manière automatique et que nous avons par devers nous. Nous avons pris le temps de la visionner en groupe avant de nous prononcer car nous ne pouvons pas nous permettre de révéler des choses sans fondement’’, a-t-il soutenu.

Modou Ngom a déclaré que le CNRA maintenait l’intégralité de son communiqué relatif à cette affaire et ‘’se réserve le droit de prendre toute mesure nécessaire pour que pareille chose ne se reproduise’’.

Jeudi soir, la Direction générale de SenTv avait contesté le jugement du CNRA, estimant que ‘’seul un passage de 20 secondes sur un film de plus de 5 minutes a été diffusé’’. ‘’Et ce passage ne porte pas sur les otages, mais (il) met en situation le propos qui porte sur les excuses que nous devrions à nos téléspectateurs.’’

Sur ce fait, le CNRA avait invoqué, mercredi, une violation des dispositions relatives ‘’au respect de l’honneur et de l’intégrité de la personne, au respect de l’unité nationale, de l’intégrité du territoire et de l’intangibilité de nos frontières dans les contenus des messages audiovisuels’’ diffusés par cette chaîne.

Bougane Guèye et Massamba Mbaye, responsables du Groupe D-Media, diffuseur de la télévision incriminée, ont été entendus par les policiers de la Direction de la surveillance du territoire (DST), suite à la diffusion d’extraits de film sur les otages du MFDC.

La DST est chargée, entre autres, de la répression des atteintes à la sûreté de l’Etat, ainsi que de la recherche et de la centralisation des renseignements destinées aux hautes autorités. Elle s’occupe aussi ‘’du contrôle et de la surveillance de la presse nationale et internationale’’.

La Casamance, constituée des régions de Kolda, de Sédhiou et de Ziguinchor, est le théâtre, depuis 1982, d’affrontements ayant fait de nombreux morts chez les civils, les militaires de l’Armée nationale et les rebelles du MFDC.

(Source : APS, 13 juillet 2012)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)