twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le CNRA dénonce les injures et menaces formulées par les hommes politiques

lundi 14 novembre 2011

Le CNRA a fait état dans son avis trimestriel (juillet-août-septembre), parvenu lundi à l’APS, de ‘’dysfonctionnements’’ liés aux injures et menaces graves formulées par des hommes politiques à travers des journaux télévisés sur Walftv (privée).

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) déplore aussi les propos laudatifs et/ou politiques lors de la couverture des combats de lutte surtout à la RTS (publique) et à la 2STV (privée).

Parmi les manquements, figurent aussi l’atteinte à l’honneur, à la dignité et à la vie privée des citoyens lors des émissions comme Nepad musical (Walftv) et Kouthia Show (TFM, privée).

Il y a également la persistance de la diffusion de clips, de danses obscènes ainsi que de films, documentaires et autres images violentes sans avertir au préalable les téléspectateurs à des heures de grande écoute, note le CNRA.

L’avis trimestriel de l’instance de régulation signale la persistance de la diffusion d’émissions interactives sur la voyance sans précision des coûts d’appels à Saphir FM et la publicité mensongère à Walf FM Mbacké, Sud FM Mbour.

A cela s’ajoutent les défilements intempestifs de SMS sans précisions de coûts sur 2STV, sur Walf TV, sur la TFM, la publicité déguisée sur 2STV et Canal Info.

Le CNRA invite les télévisions à éviter les propos laudatifs et la politisation de la couverture des combats de lutte, au respect de l’honneur, de la dignité des citoyens et de la différence d’opinions notamment politiques.

Les médias sont également priés d’éviter la diffusion d’images obscènes et/ou violentes surtout à des heures de grande écoute.

Le CNRA recommande d’indiquer systématiquement les coûts des appels et des SMS pour toute émission interactive et d’éviter la publicité déguisée consistant à afficher les coordonnées des tradipraticiens.

(Source : APS, 14 novembre 2011)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 323 60 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,85%)
    • 2G : 25,24%
    • 3G : 45,18%
    • 4G : 29,58%
  • 171 230 abonnés ADSL/Fibre (1,27%)
  • 133 954 clés et box Internet (0,94%)
  • 2 333 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,21%
  • Internet mobile : 98,73%

- Liaisons louées : 22 761

- Taux de pénétration des services Internet : 88,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 223 406 abonnés
- 182 809 résidentiels (81,83%)
- 40 597 professionnels (18,17%)
- Taux de pénétration : 1,37%

(ARTP, 30 septembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 18 630 276 abonnés
- Taux de pénétration : 114,94%

(ARTP, 30 septembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)