twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le CNRA demande aux télévisions de veiller à la protection des mineurs

dimanche 21 juillet 2013

Le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) recommande de veiller à la protection des mineurs, dans les contenus des programmes audiovisuels, au respect de la dignité humaine, ainsi qu’à celui du cahier des charges relatif à la signalétique jeunesse et à la classification des programmes, en accordant une attention particulière au choix des images diffusées à l’antenne.

Dans son avis trimestriel concernant les mois de mai, juin et juillet, le CNRA dit recommande avoir constaté ‘’la diffusion, sans que les téléspectateurs aient été mis en garde, d’images choquantes et difficilement soutenables pour le public jeune’’.

Il a cité, à cet égard, la dépouille mortelle d’un enfant retrouvée aux Parcelles Assainies, dans les éditions du Journal en français et wolof du 8 avril 2013, de la TFM. L’organe de régulation signale également images pareilles sur la 2STV, la RDV et Walfadri.

Il invite à l’observation des règles d’extraction du contenu publicitaire des autres programmes audiovisuels, lors de la diffusion de la publicité.

L’organe de régulation demande également ‘’de faire preuve de discernement, de circonspection dans la diffusion des manifestations de +Face à Face+ des lutteurs au cours desquelles des propos de défis suggestifs à la violence influencent négativement les supporters des protagonistes, favorisant ainsi des exactions sur de paisibles citoyens’’.

Selon le CNRA, les éditeurs audiovisuels ‘’doivent éviter de servir de vecteurs de comportements aux antipodes des valeurs sportives que ces manifestations sont censées promouvoir’’.

Il demande également aux chaines de télévision de ‘’s’abstenir de relayer des propos susceptibles de porter atteinte à la cohésion sociale, à la stabilité du pays et à la crédibilité des Institutions de la République’’.

Le CNRA dit en outre avoir relevé au cours de cette période ‘’la propagande politique déguisée et la diffusion de propos pouvant mettre en danger l’équilibre national’’.

(Source : APS, 21 juillet 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)