twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le CESTI se dote d’un site Internet, ’’un cadre d’expérimentation’’ à l’usage de ses étudiants

mardi 14 février 2012

Le Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI) vient de se doter d’un site Internet (http://cesti-info.net/ ou http://cesti-info.com/) présenté par son directeur de publication, le professeur Mamadou Ndiaye, comme ’’un cadre d’expérimentation’’ pour les étudiants.

Cette nouvelle initiative marque une ‘’ouverture’’ intégrant les technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’offre de formation de l’institut de journalisme, l’objectif étant de ‘’donner aux futurs journalistes les outils nécessaires pour affronter le cyberespace’’, indique le directeur de publication, qui enseigne le multimédia dans cet institut.

‘’La direction du CESTI, étant convaincue du fait qu’aujourd’hui, avec le développement du Web 2.0 et l’émergence du journalisme citoyen, on ne peut plus former les journalistes comme il y a une dizaine d’années, s’est résolument engagée dans cette voie’’, explique M. Ndiaye.

Ce site fait partie ’’des innovations’’ de la nouvelle direction, après la création de la page Facebook officielle du CESTI et le lancement de son blog institutionnel (Dakar Bondy Blog) en mai 2008, rapporte une note de la direction de l’établissement reçue à l’APS.

Il comprend deux parties, l’une étant constituée des blogs individuels des étudiants et des enseignants. L’autre partie comprend des articles rangés dans des rubriques.

Un comité éditorial sera mis en place et sera constitué des journalistes Ibrahima Sarr, qui est directeur du CESTI, Mamadou Koumé, Djib Diédhiou, Mamadou Kassé, Mamadou Ndiaye, et le professeur Alioune Dieng, qui enseigne le français dans l’établissement.

Selon la direction de l’institut, le rôle du comité éditorial sera de ‘’suivre de près les travaux des étudiants, faire des critiques et suggérer des idées de papiers’’.

Les étudiants et les membres du comité éditorial publieront sur le site des portraits, des reportages, des articles de fond, etc.

Ibrahima Sarr, spécialiste des sciences de l’information et de la communication, animera une chronique média intitulée "Médiasphère".

Le CESTI sera aussi doté d’un site institutionnel, selon la direction de l’établissement.

(Source : APS, 14 février 2012)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)