twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Burkina Faso se dote d’un portail de déclaration et de paiement des impôts et taxes sur Internet

lundi 16 avril 2018

Depuis le 12 avril 2018, le portail de télé-déclaration et de télépaiement des impôts et taxes sur Internet (eSINTAX) est officiellement opérationnel au Burkina Faso. Il a été mis en ligne par la Direction générale des Impôts (DGI). Adressé aux grandes et moyennes entreprises, l’outil numérique d’une valeur de près de 180 millions FCfa permettra aux contribuables de ne plus se déplacer pour s’acquitter de leurs responsabilités fiscales. Ils pourront le faire directement depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette connectée à Internet. Pour le moment, seul le service télé-déclaration est fonctionnel indique l’Observateur Paalga. Le service de paiement en ligne devrait intervenir dans les prochains mois.

Cette numérisation de la procédure de déclaration fiscale -et bientôt de paiement- entre dans le cadre du projet gouvernemental de modernisation de l’administration publique par le biais des technologies de l’information et de la communication (e-administration). eSINTAX apportera de l’efficacité dans la collecte des ressources au profit du budget de l’Etat et des collectivités, réduira les erreurs humaines et les risques de corruption en limitant l’intervention humaine dans les opérations d’assiettes, de recouvrement des impôts et de gestion du contentieux fiscal.

Selon Adama Badolo, le directeur général de la DGI, eSINTAX va non seulement faciliter les interactions des contribuables avec l’administration fiscale, mais la dématérialisation va aussi améliorer l’image de la DGI en favorisant la transparence et l’efficacité dans le traitement des dossiers fiscaux. Pour le Burkina Faso, le service fera sa promotion au niveau des investisseurs et partenaires techniques et financiers.

(Source : Agence Ecofin, 16 avril 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)