twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Burkina Faso clôt le Programme d’appui au renforcement des infrastructures de communication

lundi 16 septembre 2019

Réuni en Conseil des ministres le 11 septembre 2019, le gouvernement de la République du Burkina Faso a décidé de mettre un terme au Programme d’appui au renforcement des infrastructures de communication (PARICOM). Le décret y relatif a été adopté.

L’utilité du programme n’était visiblement plus justifiée puisque depuis sa création, en 2014, le PARICOM n’a pas connu de début d’exécution en raison de l’absence d’organes d’orientation (comité de pilotage) et de gestion (unité de gestion du projet).

Le PARICOM était en fait devenu une coquille vide qui a d’ailleurs été vite remplacée, en 2017, par le projet BKF/021 financé par les gouvernements luxembourgeois et burkinabè.

Confié à l’Agence nationale de promotion des technologies de l’information et de la communication (ANPTIC), le projet BKF/021 a été financé à 28 487 813 EUR dont 22 300 000 EUR apportés par le Luxembourg et le reste par le Burkina Faso.

Le projet BKF/021 – qui coure depuis avril 2017 jusqu’en juin 2020 – a comme objectif global l’amélioration de la disponibilité, de l’efficacité et de l’accessibilité de l’offre de services de communication électronique sur toute l’étendue du territoire burkinabè. Il vise à améliorer la qualité, la fiabilité et l’accessibilité des infrastructures de communications, contribuant aux objectifs du Plan national de développement économique et social (PNDES) 2016-2020.

(Source : Agence Ecofin, 16 septembre 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)