twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Bénin et la Chine s’engagent au renforcement de la sécurité numérique

jeudi 26 août 2021

L’équipe gouvernementale de réponse aux incidents de sécurité informatique (bjCSIRT) et l’équipe technique d’intervention d’urgence du réseau informatique national du Centre de coordination de la Chine (CNCERT/CC) ont signé ce mardi, un mémorandum d’entente pour mieux défendre le cyberespace de leurs pays.

L’accord entre les deux parties a été matérialisé par la signature des documents, en marge du Forum de développement et de coopération Chine-Afrique sur l’Internet (China-Africa Internet and Development Forum). Cette entente vise deux objectifs essentiels. D’abord, favoriser le partage d’informations sensibles entre les deux pays, pour faciliter la résolution d’éventuels incidents de sécurité informatique. Et ensuite, asseoir les bases d’une coopération solide axée sur la mise en œuvre de projets d’intérêt commun.

Ces actions visent à contribuer à la sécurisation du cyberespace des deux pays, gage de confiance du numérique au niveau de chaque Etat. Le mémorandum d’entente s’aligne sur l’objectif 5 de la stratégie nationale de sécurité numérique qui prévoit « la coordination nationale et la coopération internationale. » Au niveau local, le bjCSIRT et toutes les parties prenantes à la sécurité numérique s’activent à débusquer les incidents informatiques pour favoriser la quiétude des internautes.

Créée en septembre 2017, il a intégré en janvier dernier, le FIRST, la plus importante organisation à but non lucratif rassemblant diverses équipes de réponse aux incidents de sécurité information. Le bjCSIRT établit ainsi la preuve de la maturité de ses équipes pour la mise en œuvre de la stratégie nationale de sécurité numérique.

Michaël Tchokpodo

(Source : CIO Mag, 26 août 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)