twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Bénin érige trois nouveaux points numériques communautaires

mardi 17 novembre 2020

Trois nouveaux points numériques communautaires (PNC) ont été mis en service ce lundi 16 novembre au profit des populations des communes de Sèmè-Kpodji, Tanguiéta et Toukountouna. Elles pourront avoir accès à internet, aux ressources et aux contenus numériques.

L’inauguration des trois PNC porte à 43 le nombre de points numériques communautaires dont dispose le Bénin. A présent, 43 communes sont pourvues sur les 77. « Ces PNC sont dotés d’équipements de transmission, de multiplexage, de commutation et de raccordement par la boucle locale radio (Blr) de la fibre optique. Les populations de ces communes bénéficient également d’un cyber centre avec une dizaine d’ordinateurs, une borne wifi et beaucoup d’autres matériels et équipements », détaille Ahmed Sacca Yarou, directeur de cabinet du ministre du numérique et de la digitalisation.

La construction de ces infrastructures numériques permettent aux populations d’avoir accès à Internet haut débit, signe de réduction de la fracture du numérique. La première phase de mise en œuvre de ce projet a impacté plus d’un million d’habitants des communes concernées qui ont bénéficié de la fourniture des services d’accès à internet. De même, la construction des points numériques communautaires de Sèmè-Kpodji, Tanguiéta et Toukountouna servira à près de 70 mille personnes des localités accueillant lesdites infrastructures.

Pour Jonas Gbènamèto, maire de la commune de Sèmè-Kpodji, « le PNC est un outil de vulgarisation du numérique qui ne sera plus une exclusivité pour un groupe d’individus, ni pour certaines localités. C’est un centre qui n’est pas réservé qu’aux initiés mais à tout le monde. »

Au cours de la mise en service des PNC, le directeur général de l’Agence béninoise du Service universel des Communications électroniques et de la Poste (Absu-Cep) Emile Kougbadi a réitéré la volonté du gouvernement à faire du service universel des communications électroniques et de la poste, un levier d’accélération de la croissance et de l’inclusion. A cet effet, l’Absu-Cep a inscrit dans sa stratégie 2020-2025, plusieurs actions visant à contribuer à la réalisation des objectifs stratégiques du gouvernement dans le secteur du numérique.

Michaël Tchokpodo

(Source : CIO Mag, 17 novembre 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 154 400 abonnés Internet

  • 14 826 621 abonnés 2G+3G+4G (98,76%)
    • 2G : 22,99%
    • 3G : 41,61%
    • 4G : 35,40%
  • 186 225 abonnés ADSL/Fibre (1,24%)
  • 139 205 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 349 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 4 019

- Taux de pénétration des services Internet : 90,71%

(ARTP, 31 mars 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 236 763 abonnés
- 195 398 résidentiels (82,53%)
- 41 365 professionnels (17,47%)
- Taux de pénétration : 1, 41%

(ARTP, 31 mars 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 420 501 abonnés
- Taux de pénétration : 116,25%

(ARTP, 31 mars 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)