twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Bénin crée l’ASIN pour « plus d’efficacité de l’action publique »

mercredi 1er juin 2022

Alors qu’il a entamé, depuis 2016, un vaste chantier de digitalisation des infrastructures et de numérisation des usages dans les différents secteurs, le Bénin a érigé plusieurs agences qu’il compte maintenant fusionner.

L’Agence du développement du numérique (ADN), l’Agence des services et systèmes d’information (ASSI), l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) et l’Agence béninoise du service universel des communications électroniques et de la poste (ABSUCEP) sont les structures concernées par cette fusion. Elles formeront l’Agence des systèmes d’information et du numérique (ASIN).

Le gouvernement estime que « les besoins d’optimisation […], en lien avec l’opérationnalisation de la Société béninoise d’infrastructures numériques (SBIN) commandent, pour plus de rationalité, d’efficacité et de cohérence de l’action publique, de procéder à la fusion des quatre agences d’exécution en une seule. »

Ainsi, il a adopté en conseil des ministres de ce mercredi 1er juin 2022, le décret portant création et approbation des statuts de l’ASIN. Une agence placée sous la double tutelle du ministère du numérique et de la digitalisation,et du ministère de l’économie et des finances.

Depuis 2016, les projets du gouvernement béninois portent sur le déploiement du haut et du très haut débit, la dématérialisation, la sécurité des systèmes d’information et des réseaux. Mais aussi, le service universel et l’extension des réseaux dans les zones rurales ainsi que le développement des usages communautaires.

Ces projets figurent au titre du Programme d’actions du gouvernement (PAG) pour le quinquennat 2021-2026. Focus sur la modernisation des médias de service public, l’accès des citoyens aux médias et à l’information de qualité, et le développement du numérique dans l’enseignement supérieur.

Michael Tchokpodo

(Source : CIO Mag, 1er juin 2022)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)