twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Bénin confie à Sonatel la gestion de la société publique détentrice de la 3e licence télécoms du pays

vendredi 26 mars 2021

MTN et Moov ne devraient plus se la couler douce au Bénin pendant longtemps encore. La concurrence sur le marché télécoms, quelque peu émoussée depuis 2017, est en passe de monter d’un cran.

Le gouvernement de la République du Bénin a confié la gestion de la Société béninoise des infrastructures numériques (SBIN), à qui a été attribuée la troisième licence télécoms du pays le 18 mars 2020, à la Société nationale des télécommunications (Sonatel) du Sénégal, filiale d’Orange. La décision est intervenue lors du Conseil des ministres tenu mercredi 24 mars.

« En tant que gestionnaire délégué, le groupe [Sonatel, Ndlr] aura pour mandat, outre la gestion de la SBIN sur une période de cinq ans pour en faire un opérateur GSM majeur, de mettre en oeuvre les infrastructures nécessaires à la fourniture rapide des services de communications électroniques mobiles », a révélé le gouvernement.

Le marché béninois des télécommunications est depuis 2017 disputé entre MTN et Moov, après la révocation de la licence télécoms de Bell Bénin Communications SA et de Glo Mobile. Les consommateurs dénoncent souvent des prix élevés et une mauvaise qualité de services. Les mises en demeure et autres sanctions du régulateur télécoms peinent encore à changer la donne sur le long terme.

En confiant la SBIN à Sonatel qu’il qualifie « de partenaire stratégique bénéficiant de compétences solides et d’une expérience avérée », le gouvernement béninois dit vouloir rendre la société publique rapidement opérationnelle et efficace pour répondre aux besoins croissants des consommateurs.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 26 mars 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)