twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Bénin classé premier pays de l’UEMOA où l’accès internet est moins coûteux

mercredi 10 avril 2019

A4AI, l’Alliance pour l’accès à l’internet, vient de publier la cinquième édition annuelle du Rapport d’Abordabilité qui met en avant les pays qui se démarquent en proposant aux consommateurs, des coûts d’accès abordables. Sur les 8 pays de l’UEMOA, le Bénin est 4ème. Toujours d’après ce même rapport, le Bénin est le pays de l’espace UEMOA où l’accès à internet est le moins coûteux (100Mo et 500Mo).

Le Bénin est suivi dans ce classement par le Burkina-Faso (2ème), le Sénégal (3ème), le Mali (4ème), le Niger (5ème), la Côte-d’Ivoire (6ème), la Guinée-Bissau (7ème) et le Togo voisin qui vient fermer la marche. À partir de 1 Giga, le Bénin se trouve à la 3ème position, derrière le Niger et le Sénégal.

« Nous pouvons nous frotter les mains et espérer qu’un effort sera fait du côté de nos autorités pour réduire encore davantage le coût d’accès à internet afin d’occuper la 1ère place dans la sous-région et dans toute l’Afrique si possible quel que soit le volume des débits », se félicite-t-on au ministrère de l’Economie numérique et de la Communication du Bénin.

La grille complète des coûts par pays est disponible sur ce lien : https://a4ai.org/extra/mobile_broad...

Le rapport indique, par ailleurs, que certain nombre de pays d’Afrique ont connu des changements importants depuis le dernier rapport. Au Bénin, par exemple, où un Code du numérique a été adopté en 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP-Bénin) est devenue nettement plus confiante et régulière en utilisant ses pouvoirs d’exécution.

Deux autres pays d’Afrique de l’Ouest ont pris des mesures clés vers la définition et la mise en œuvre des stratégies efficaces, en partenariat avec le secteur privé, contribuant ainsi à améliorer leurs scores et classements ADI dans le rapport 2018. Il s’agit du Burkina Faso, qui a gagné cinq places grâce à une série de partenariats public-privé pour construire le Backbone national et améliorer sa connectivité au niveau international.

Au Sénégal, le nouveau plan national à large bande, qui a permis de progresser de 17 places dans le classement, comprend des cibles importantes sur l’élargissement de l’accès au haut débit à travers le pays dans le cadre de la stratégie d’investissement public.

Toutefois, l’édition 2018 du Rapport d’abordabilité pointe des pays d’Afrique (Zambie, Tanzanie et Ouganda), qui, malgré les progrès réalisés dans certains domaines politiques, ont récemment commencé à taxer l’utilisation de la voix sur internet (VoIP), la messagerie instantanée et les réseaux sociaux. Selon le rapport, des taxes spécifiques au secteur comme celles-ci perpétuent le mythe que l’accès à Internet et à l’utilisation des réseaux sociaux sont un luxe. De plus, elles limitent de façon disproportionnée l’expérience internet des utilisateurs à faible revenu.

(Source : CIO Mag, 10 avril 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)