twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Bénin autorise la sélection des prestataires pour la mise en œuvre du projet ePasseport

vendredi 26 février 2021

Le gouvernement béninois a fait de la dématérialisation des services publics une priorité. Une nouvelle prestation rejoindra bientôt les plus de 560 déjà offerts aux usagers en ligne.

Le gouvernement de la République du Bénin va s’atteler à la mise en œuvre du projet ePasseport. Lors du Conseil des ministres du mercredi 24 février, présidé par le chef de l’Etat Patrice Talon, il a autorisé la sélection des prestataires à qui sera confiée cette tâche.

Selon le gouvernement, « digitaliser complètement le processus de traitement des demandes de passeport, leur suivi ainsi que la délivrance des passeports d’autre part » devient indispensable pour désengorger définitivement les locaux de la direction de l’émigration et de l’immigration, pris d’assaut au quotidien par de nombreux usagers.

La mise en œuvre du ePasseport est la continuité du processus de dématérialisation des services publics mené depuis plusieurs années déjà par le gouvernement béninois. Cette opération qui vise à améliorer la qualité des prestations fournies aux usagers par l’administration publique, a déjà permis de numériser plus de 560 services publics, dans plusieurs secteurs, notamment les impôts, la justice, le foncier, les marchés publics.

Selon le gouvernement, l’ePasseport contribuera entre autres à « faciliter au citoyen résidant au pays ou établi à l’étranger, le processus de demande et d’établissement de son passeport ; améliorer la sécurité des titres de voyage produits, par une maîtrise des processus et la mise en place de contrôles adéquats ; produire des documents de voyage conformes aux normes de l’organisation de l’aviation civile internationale ».

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 26 février 2021)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 14 825 111 abonnés Internet

  • 14 016 086 abonnés 2G+3G+4G (97,90%)
    • 2G : 23,96%
    • 3G : 43,14%
    • 4G : 32,90%
  • 177 363 abonnés ADSL/Fibre (1,21%)
  • 134 098 clés et box Internet (0,90% )
  • 2 258 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,20%
  • Internet mobile : 98,80%

- Liaisons louées : 22 706

- Taux de pénétration des services Internet : 88,74%

(ARTP, 31 décembre 2020)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 228 774 abonnés
- 186.695 résidentiels (81,61%)
- 42 079 professionnels (18,39%)
- Taux de pénétration : 1,36%

(ARTP, 31 décembre 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 078 948 abonnés
- Taux de pénétration : 114,21%

(ARTP, 31 décembre 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)