twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lancement réussi pour RascomStar QAF

jeudi 5 août 2010

Pour l’instant, le lancement du satellite panafricain de RascomStar QAF s’est déroulé comme prévu. Le continent croise les doigts : en 2007, le précédent satellite n’avait pas combler les espérances à cause d’une fuite d’hélium.

Après un premier échec en 2007, le satellite panafricain de télécommunications de l’opérateur RascomStar-QAF (ainsi que celui de l’opérateur égyptien Nilesat), a été placé mercredi avec succès sur une orbite de transfert géostationnaire par une fusée Ariane 5. Ariane a décollé du centre spatial de Kourou en Guyane française à 17h59 locales.

Il s’agit du troisième décollage de l’année d’une fusée Ariane 5, après deux lancements en mai et juin, qui eux avaient été reportés à plusieurs reprises.

Les deux satellites Nilesat-201 et Rascom-QAF1R, qui doivent être progressivement placés en orbite géostationnaire, doivent améliorer la desserte en communications du Moyen-Orient et de l’Afrique, et notamment desservir des dizaines de milliers de villages africains.

Le satellite Nilesat-201 fournira dès septembre des services de télévision à haut débit sur l’Afrique du Nord, le Moyen-Orient et le Golfe, selon Arianespace, qui commercialise et procède aux tirs de la fusée européenne.

Le satellite Rascom-QAF1R, d’une masse au lancement de 3 tonnes, et séparé 32 minutes et 51 secondes après le décollage, fournira des services de télécommunications dans les zones africaines rurales, des liaisons interurbaines et internationales, des services de télévision et d’accès internet, précise Arianespace. Vingt-huit pays africains se sont déjà engagés à louer ses services, selon Arianespace.

(Source : Jeune Afrique, 5 août 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)