twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lancement du challenge « Android Developer » en Afrique Sub-saharienne

jeudi 14 avril 2011

Pour encourager les innovations et les applications locales de son téléphone mobile Android, Google lance une compétition entre développeurs africains.

Chaque jour, plus de 300.000 téléphones mobiles Android sont activés dans le monde et un nombre croissant de ces téléphones sont commercialisés pour la première fois sur des marchés émergents comme l’Afrique, ce qui rend le contenu local du mobile africain plus pertinent et plus important que jamais. Pour saluer et encourager cette dynamique Google lance le « Challenge Android Developer », et invite les talentueux et créatifs développeurs web de l’Afrique sub-saharienne à concevoir et à construire des applications locales et originales pour téléphones mobiles Android pour le plus grand plaisir des utilisateurs d’Android sur le continent africain. La compétition se fera sur les catégories suivantes : le divertissement, les médias, les jeux, les réseaux sociaux et la communication, la productivité, les outils et les mode de vie. Les gagnants recevront chacun un téléphone Android et 25 000 dollars soit plus de 11. 000 000 F CFA.

"Rien qu’en 2010, nous avons rencontré plus de 10.000 développeurs et techniciens de l’Afrique subsaharienne. Nous sommes toujours impressionnés par l’ingéniosité, l’enthousiasme de cette communauté et surtout par leur capacité à trouver des solutions aux problèmes avec la technologie », affirme Bridgette Sexton, Chef de projet à Google. "A chaque événement organisé par Google en Afrique, Android est le sujet le plus abordé et le plus récurrent parce que ses utilisateur ne cessent d’augmenter, et avec eux l’intérêt des développeurs à créer des applications sur cette plate-forme « open source » gratuite."

Les participants peuvent soumettre leurs propositions sur le site de la compétition au plus tard le 1er Juillet 2011. L’application gagnante sera annoncée le 12 Septembre 2011.

Plus d’infos sur http://code.google.com/intl/fr/andr...

Contact : Yoro Dia
diayero@gmail.com

(Source : Google Sénégal, 11 avril 2011)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 534 038 abonnés Internet

  • 10 531 260 abonnés 2G+3G+4G (97,58%)
    • 2G : 29,14%
    • 3G : 54,77%
    • 4G : 16,08%
  • 101 090 clés et box Internet (0,96%)
  • 151 915 abonnés ADSL/Fibre (1,47%)
  • 1781 abonnés bas débit (0,02%)
  • 2778 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 570

- Taux de pénétration des services Internet : 66,98%

(ARTP, 30 septembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 225 643 abonnés
- 183 331lignes résidentielles (81,25%)
- 42 312 lignes professionnelles (18,75%)
- Taux de pénétration : 1,4352%

(ARTP, 30 septembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 398 285 abonnés
- Taux de pénétration : 110,63%

(ARTP, 30 septembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)