twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lancement de la plateforme ics : La Douane sensibilise sur les exigences européennes en exportation

jeudi 30 décembre 2010

Face aux nouvelles exigences d’exportation de l’Union européenne, la Douane sénégalaise, à travers son système informatique Gaïndé 2000, a initié des outils adaptés comme la plateforme e-Trade Africa qui s’inscrit dans un contexte réglementaire de dématérialisation électronique des échanges.

Pour plus de sécurité dans les produits importés qu’elle reçoit, l’Union européenne exige, désormais de ses pays membres et des importateurs, de se conformer à une procédure nouvelle. Celle-ci, devant entrer en vigueur le 1e janvier 2011, est basée sur la dématérialisation électronique totale des échanges.

Lundi dernier, l’administration douanière du Sénégal a présenté aux opérateurs et acteurs sénégalais de l’exportation ce nouvel outil dénommé plateforme Import control system (Ics). Expliquant la teneur de cette exigence européenne, l’administrateur de Gaïndé 2000 souligne que c’est une mesure de sécurité plutôt que de facilitation. « C’est comme quand on vous demande l’information sur le passager avant qu’il n’embarque. Là, c’est la marchandise, et on doit avoir toute l’information sur celle-ci et son propriétaire pour analyser le risque par rapport à la sécurité dans les frontières de l’Union européenne. Ainsi seulement, la marchandise peut être autorisée à embarquer », explique Ibrahima Nour Eddine Diagne.

Ainsi, tout transporteur, chargeur, commissionnaire agréé par la Douane ou exportateur peut directement envoyer, par voie électronique, sa déclaration sommaire d’entrée (Ens) à la douane de l’Etat membre du premier point d’entrée dans l’Union européenne. L’utilisation de cette procédure passe par la plateforme e-Trade Africa qui est une passerelle pouvant gérer les échanges de messages préalablement effectués par tout opérateur du monde qui veut mener des transactions en Europe. La plateforme peut être utilisée par bateau, par avion ou par terre.

L’avantage d’une telle exigence est qu’elle ne nécessite aucun investissement et aucune démarche individuelle auprès des différentes administrations douanières. En outre, cette plateforme aide les entreprises africaines à disposer d’outils modernes pour le commerce électronique. Selon le directeur général des Douanes sénégalaises, Matar Cissé, « l’évolution du commerce international exige une adaptation de notre part et le respect des normes ». C’est ce qui explique, selon M. Cissé, d’être toujours à l’avant-garde par l’accompagnement des acteurs.

Les différents opérateurs et exportateurs ont profité de l’occasion pour souligner l’imminence de la date du 1er janvier 2011 et le retard dans la sensibilisation de ce nouvel outil.

L’administrateur de Gaïndé 2000 signale à ce sens que, même si l’initiative vient de l’Union européenne, beaucoup de pays ne sont pas encore prêts à répondre à cet impératif. « Nous pensons qu’il y aura une période de grâce pendant laquelle il y aura une tolérance dans la mesure où les pays européens ne sont pas tous prêts à recevoir et à traiter ce message », a ajouté Ibrahima Diagne.

Maguette Ndong

(Source : Le Soleil, 30 décembre 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)