twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lancement de la Mara Academy, une plateforme de formation sur la finance numérique en Afrique

lundi 19 septembre 2022

En Afrique, peu de personnes ont une éducation dans le domaine de la finance numérique. Ce qui favorise les escroqueries et limite l’achat d’actifs numériques. L’académie en ligne de Mara veut faire progresser la littératie financière numérique et créer un futur vivier de talents en Afrique

Mara, un écosystème panafricain de la finance numérique, a lancé la semaine dernière, la Mara Academy, une plateforme éducative qui propose des cours en ligne dans le domaine de la finance numérique et de la technologie blockchain.

Les cours gratuits et adaptés au contexte africain vont aborder plusieurs thématiques, notamment la budgétisation, la fixation d’objectifs financiers, l’investissement dans la blockchain, la culture financière, l’investissement et la gestion de patrimoine à l’aide d’outils numériques.

« Notre mission, avec cette académie, est de donner à tous les Africains qui le souhaitent la possibilité d’acquérir des compétences qui les qualifieront pour un emploi de niveau supérieur, afin qu’ils soient mieux placés pour prospérer et travailler à la réalisation de leurs rêves ultimes », a déclaré Chi Nnadi, cofondateur et directeur général de Mara.

Les cours ouverts à tous seront diffusés par le biais du portail en ligne de l’Académie selon les niveaux : débutant, intermédiaire et avancé. Les apprenants qui termineront les cours recevront des certificats qui leur permettront d’accéder à des opportunités de carrière bien rémunérées.

L’académie cherche à créer une communauté avertie sur les questions de finance numérique. En Afrique, plus de 40 % des Africains n’ont pas encore acheté d’actifs numériques, en raison d’un manque de confiance, d’une appréhension de la volatilité des prix ou parce qu’ils ne comprennent pas comment acheter et détenir des actifs numériques. De plus, en raison de ce manque d’éducation financière, les cas d’escroqueries en matière d’actifs numériques sont fréquents sur le continent.

Vanessa Ngono Atangana

(Source : Agence Ecofin, 19 septembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik