twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lancement de Orbus 2000 : Douanes online

lundi 17 mai 2004

Les objectifs assignés dans le cadre d’un pilotage depuis le début de mois de février 2004 en matière de réglages techniques et opérationnels sur le système Orbus 2000 ont été atteints. Le lancement du système le 12 mai 2004 marque une nouvelle étape dans la gestion douanière du pays.

Le système Orbus 2000 est officiellement entré dans sa phase de production. Les autorités douanières de même que les différents représentants du secteur transitaire qui étaient présents lors de la cérémonie de lancement du 12 mai 2004 à Sofitel Téranga Dakar n’ont émis aucun doute sur l’apport de ce système au secteur douanier. La cérémonie a été présidée par le ministre délégué auprès du Ministre de l’Economie et des Finances chargé du budget.

" Le Sénégal fait désormais parti de la quinzaine de pays au monde bénéficiant d’un système de facilitation électronique des opérations de pré-dédouanement " souligne le directeur général du Groupement d’intérêt Economique GAINDE 2000, M. Ibrahima Ndour Eddine Ndiaye. Au plan continental, le pays rejoint le cercle restreint des Etats dotés de ce système à savoir l’Ile Maurice, la Tunisie et le Ghana.

Mise en place par le Comité de Gestion de la Prestation Informatique Douanière (CGPID) en juin 2002, le système Orbus 2000 a été conçu pour faciliter les procédures du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants du commerce extérieur. Le système repose à la fois sur une infrastructure technologique et un dispositif de services. Selon M. Madior Bouna Niang, président du CGPID, les trois objectifs assignés à Orbus 2000 demeurent la réduction significative du délai des formalités de pré-dédouanement en vue d’une simplification de procédures de dédouanement des marchandises, le traitement automatisé à temps réel des demandes d’autorisation et demandes de certificats exigés dans l’accomplissement d’une opération d’importation ou d’exportation et la standardisation du Sénégal aux normes internationales devant permettre au pays de devenir une référence en matière de e-government.

Ce système " sans papiers " a un caractère révolutionnaire dans la mesure où il permet non seulement d’informatiser l’ensemble du secteur douanier mais aussi d’amoindrir les multiples contraintes liées aux formalités que rencontraient les usagers de ce secteur. Le milieu transitaire, où le gain de temps est une priorité absolue, reste le principal bénéficiaire du système. En témoignent les sociétés d’import / export de produits périssables dont la seule demande de certificat phytosanitaire pouvait prendre des jours au grand risque de perdre une quantité importante de marchandise. Aujourd’hui de telles formalités peuvent se faire en moins d’une journée.

Pour le ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances chargé du budget, le système Orbus 2000 assure une meilleure communication entre les différents démembrements de l’administration et demeure une passerelle électronique entre le service des douanes et ses usagers tout en gardant une portée relativement significative au niveau international. Le projet qui entame dans son processus une nouvelle phase de développement est destiné aux entreprises qui ont un agrément en douane de même qu’aux grandes entreprises d’import / export sans oublier tous les autres usagers courants qui font appel aux services douaniers. Selon M. Jean Jacques Manga, Directeur Général des Douanes " le projet intéresse aussi certains pays amis qui souhaitent en être dotés ".

Pierre Diam

(Source : Le Journal de l’économie, 17 mai 2004)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)