twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Lancement ‘’Espace Perso’’ : Birima Mangara souligne l’importance de la digitalisation des procédures fiscales

vendredi 27 juillet 2018

Pour que les fruits portent la promesse des fleurs, « il faut réunir très prochainement les conditions requises pour que les projets retenus et dont les prototypes sont élaborés, puissent intégrer le schéma directeur de la Direction générale des impôts et domaines (DGID) et être mises en œuvre dans les meilleurs délais », déclarait Birima Mangara à la cérémonie de clôture du hackathon (3-4 novembre 2016) , à Dakar, consacré à l’administration fiscale. C’est désormais chose faite. La direction générale des impôts et domaines vient encore de révolutionner ses relations avec les usagers avec une innovation majeure : une nouvelle application web dénommée « Mon espace perso ».

Cette application est actuellement dédiée à tous les contribuables qui ont un chiffre d’affaires inférieur à 100 millions et sur l’étendue du territoire national. Selon le ministre du Budget qui présidait la rencontre, cette innovation de la DGID s’inscrit ainsi dans la voie indiquée par le Président de la République, Macky Sall, qui déclarait le 15 mars dernier, à l’occasion de la 1ère édition du Forum Numérique que « Mon ambition de numériser et de digitaliser le Sénégal, au profit de tous, relève d’une exigence démocratique ».

De plus, souligne-t-il, conformément aux orientations déclinées dans la lettre de politique sectorielle de développement 2017-2021 du ministère de l’Économie, des Finances et du Plan, notamment eu égard à la segmentation des contribuables et à la structure organique de la DGID, cette nouvelle plateforme permet de rapprocher considérablement l’administration fiscale de contribuables.

« Mon Espace Perso » est une plateforme Web d’échange permanent entre le contribuable et son centre fiscal. Vous avez réitéré votre objectif d’établir une relation de confiance, fondée sur la transparence, pour améliorer significativement la qualité des services rendus aux usagers. Je vous félicite pour votre démarche déterminée, articulée et volontariste dans l’implémentation des plateformes de télé-procédures fiscales », informe Birima Mangara. Ce dernier a invité la DGID à prendre toutes les mesures d’accompagnement utiles, de veiller à la sécurité et à la fiabilité des systèmes d’information pour garantir une bonne protection des données des usagers et d’accorder la plus grande attention aux usagers dans le cadre de la gestion du changement. Parce qu’en effet, il est important de garder à l’esprit que l’homme doit rester au début au centre et la finalité de toutes les innovations technologiques. C’est la raison pour laquelle l’axe 2 du Plan Sénégal émergent est consacré au développement du capital humain.

Cette nouvelle solution est le fruit du partenariat fécond entre l’État du Sénégal et le Fonds monétaire international, et d’autre part parce qu’elle marque l’intérêt que la DGID accorde aux besoins spécifiques de chaque catégorie de contribuables. Pour rappel, sur l’initiative conjointe de l’État du Sénégal, à travers le Ministère de l’Économie, des Finances et du Plan, et du Fonds Monétaire International (FMI), le premier Hackathon organisé en Afrique par une administration publique, a été tenu à Dakar en novembre 2016. Il a porté sur le thème de « l’innovation technologique au service de l’administration fiscale ».

Le concept de hackathon désigne le rassemblement d’un groupe de développeurs volontaires en vue d’une programmation informatique collaborative, sur un temps donné. C’est un processus créatif fréquemment utilisé dans le domaine de l’innovation numérique.

Pathé Touré

(Source : Le Journal de l’économie sénégalaise, 27 juillet 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)