twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La touche CTIC magnifiée

vendredi 26 février 2016

Ils sont tous unanimes à apprécier l’apport déterminant du CTIC dans la concrétisation de leur projet et son développement. Ils, se sont les 7 membres de la cohorte du Buntuteki 2016 présentés lors du Demo Day.

Dithyrambiques, c’est le qualificatif qui se rapproche le plus des témoignages des 7 membres de la cohorte 2016 du Buntuteki du TCIC Dakar lors du Demo Day organisé dans un restaurant de la place. Tour à tour, ils ont présenté leur projet pendant un speech assez court avant d’arriver à cet instant. « Je ne dirai pas qu’ils sont des super-héros mais ils nous ont aidé à mieux ordonné nos idées et à y coller un business modèle assez solide pour convaincre les gens d’y mettre leur sous », a déclaré Baye Fily Mbengue de SAMASKULL, une plateforme d’E Learning basée au Sénégal qui permet aux internautes de suivre à distance des cours et formations et d’apporter un soutien pédagogique à ses différents segments clientèle. Un projet qui d’ailleurs a été lauréat du concours « Slush » à Dakar durant sa phase d’accélération.

De son côté Djibril Guéye développeur de MCERP, un logiciel qui permet une gestion des stocks, des ventes et achats et des dettes clients et fournisseurs a souligné l’importance de l’encadrement du CTIC. Il a très apprécié l’ouverture d’esprit des membres du CTIC qui peuvent te permettre d’anticiper sur certains problèmes cachés pour le jeune entrepreneur, mais qui se présenteront inéluctablement face à eux dans un avenir proche.

Très gênée par ces marques d’estime et de reconnaissance, l’équipe du CTIC a juste fait savoir à travers Karine Vavasseur qu’ils sont « heureux d’aider à la création d’un environnement TIC favorable aux membres de cette communauté ».

Partenaire du CTIC pour cette édition, Tigo Sénégal aspire à accompagner des projets d’entreprises TIC à fort impact social. Son représentant, Lamine Diallo, a affirmé que Tigo souhaite « encourager l’entrepreneuriat social au Sénégal et en faire un pilier important du développement socio-économique des populations : mettre le digital life style au service des communautés ».

Amayi Badji

(Source : Réussir business, 27 février 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 5800 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, décembre 2019)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)