twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La téléphonie mobile : les consommateurs paient (trop) cher la note

vendredi 21 juin 2013

Alors que la publicité de Orange indique que la seconde d’appel local coûte un franc, le consommateur paie cher sa note de téléphone à cause des nombreuses taxes dont la Redevance d’utilisation des communications (RUTEL).

Avec les services de plus en plus pointus offerts par les opérateurs téléphoniques du fait de la rude concurrence, les consommateurs se rendent compte que l’Etat du Sénégal leur coûte finalement très cher.

La taxe RUTEL (Redevance d’utilisation des télécommunications), instituée au Sénégal en 2009 et payée par le consommateur rapporte de plus en plus à l’Etat, d’autant que les abonnés du mobile ont cru considérablement ces dernières années.

Passée de 2% du montant hors taxes des prestations éligibles à 5% (depuis janvier 2010), la RUTEL a permis en 2010 à l’Etat d’engranger 5,8 milliards de francs CFA. A la fin du troisième trimestre 2011, elle a rapporté 11,9 milliards de FCFA, selon la Direction de la prévision et des études économiques du Sénégal (DPEE).

Pressurés par l’administration Abdoulaye Wade qui a multiplié les taxes et quadruplé les tarifs pour atteindre des objectifs jamais égalés dans l’histoire du budget national riplé en moins de deux (1999-2001), le consommateur peut constater sur son téléphone qu’un appel de 337 secondes facturé à raison d’un franc la seconde selon la pub d’Orange, lui revient finalement à 539 francs CFA, soit une augmentation de 202 francs de plus tirée des taxes . Surréaliste simplement.

(Source : ASI, 21 juin 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)